Membres

dimanche 20 juin 2010

Le poivre des murailles


.
Mon père aimait beaucoup ces fleurs modestes mais joyeuses qui s'accrochent aux murs anciens et un peu irréguliers. Le poivre des murailles, plante vivace, repousse toute seule chaque année, ne demande aucun soin particulier et enjolive les murs sans les abîmer.
Bonne fête à tous les papas !
.

13 commentaires:

norma c a dit…

De bien jolies petites fleurs jaunes pour cette plante que je ne connaissais pas.
J'ai pensé un instant qu'elle ne poussait pas dans le midi...
Or, j'ai appris, en me documentant bien sûr, qu'elle était capable de stocker l’eau dans ses petites feuilles charnues et de subsister dans des conditions difficiles de sécheresse.
Ceci réfute donc mon argument précédent, elle doit exister dans le midi, tout simplement, je en la connaissais pas.

Bonne semaine à venir !

Norma

Anne a dit…

Merci de vos renseignements, Norma. Nous avons beaucoup d'eau en Limousin, surtout au printemps, mais je pense en effet que vous devriez trouver cette plante dans votre belle région ensoleillée. Cela m'a fait plaisir de vous lire. Bonne semaine à vous.
Anne

Odile a dit…

Quelle beauté toute simple quand la nature se débrouille seule ! Elle a un nom charmant. Bonne semaine, Anne.

Alba a dit…

J´adore toutes ces petites plantes modestes qui s´agrippent et réussissent à survivre, on se pose la question : "Comment ? "

Merci de ce billet

Bonne journée, Anne

Miss Lemon a dit…

Bonjour Anne,

Une plante qui se contente de peu, elle a de l'avenir. Prenons exemple sur la nature.
Bonne semaine.
Miss L.

Michelaise a dit…

j'avoue que j'ai aussi une vraie passion pour ces fleurs que j'appelle l'orpin brûlant, leur côté opiniâtre, accrocheur, leurs feuilles un peu grasses, leur entêtement à pousser dans les pierres me sont toujours un plaisir à contempler

Anne a dit…

Merci, Odile, et bonne semaine à vous aussi.
Anne

Anne a dit…

Alba, moi aussi j'aime bien cette sorte de plante et je m'émerveille toujours de leur ténacité discrète et exemplaire.
Anne

Anne a dit…

Miss Lemon, vous avez le sens de l'humour. Merci de ce commentaire plein de sel.
Anne

Evelyne a dit…

Il y en a sur le mur de l'institut où se trouve Camille, mais j'ignorais leur nom.

Anne a dit…

Merci beaucoup, Michelaise, de m'apprendre l'autre appellation de cette plante. L'orpin brûlant est un très joli nom.
Bonne semaine!
Anne

Anne a dit…

Evelyne, je suis contente que cette petite fleur vous fasse penser à Camille. Je la salue et lui souhaite, comme à vous-même et à ses soeurs, une très bonne semaine.
Anne

Karine A. a dit…

une jolie plante qui sait se trouver des cadres de vie pleins de souvenirs et de traces de passé.