Membres

mardi 21 avril 2009

Cinq vues de Limoges





8 commentaires:

AnnaLivia a dit…

Joli! Je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter ce coin de la France.

norma c a dit…

Très bells vues, qui donnent effectivement envie de visiter cette ville !
Norma

ginkgo a dit…

çq me plaît beaucoup ¨c'est juste 1 quartier ou est-ce toute une partie de la ville ?,,, que de choses à voir ...

beatrice De a dit…

Ce sont des maisons à colombins. Non ? Nous en avons particulièrement en Suisse centrale ( Suisse allemande ).Je suis allée une seule fois dans le Limousin, à St Irieux la Perche, pour un championnat local d'orpaillage. Je crois vous en avoir déjà parlé. Comme j'y suis allée avec une orpailleuse de haute Savoie, madame, devait rentrer pour travailler le lendemain. Depuis la Suisse, c'est une sacrée trotte, en voiture. .De ce fait, je n'ai pas pu visiter la région, ce que je fais toujours, seule, pouvant m'organiser dans mon travail. Je rêve encore de visiter cette ville et ses musées... La porcelaine de Limoge !

Jean a dit…

Ces photos de Limoges sont vraiment belles ...et surprenantes .

beatrice De a dit…

Et bien, depuis cette publication, le rêve est devenu réalité, puisque le championnat de France 2010 s'est déroulé dans la région. Seule cette fois, j'ai pu parcourir Limoges en long et en large, comme vous le savez chère Anne, puisque jai fait quelques postes sur mon périple en France grâce à ce championnat.
Oui, très belle ville ! certainement, je pourrais y revenir, puisque le championnat de France, cette année 2011, se passe dans le Périgord Noir. Ne dois-je pas *passer* par Limoges pour y accéder ?! Cette fois, j'espère bien vous rencontrer.
La publication de mon périple sur le blog, n'étant pas terminé, j'y reviendrais... avant de repartir pour la France... en vrai ! Et, motivation à de nouvelles publications sur le blog...

beatrice De a dit…

C'est rigolo de reconnaître des endroits où l'on a passé.

Par contre, la mairie de Limoges n'a jamais répondu à mes * rouspétances * concernant le *laissé aller*, de l'entretien des sculptures, bénitiers etc. du patrimoine appliquées contre le murs de plusieurs maisons.

je ne pourrais juger de l'impact, si il y en a eu un, qu'en y revenant. Peut-être avez-vous une amélioration. Les peintres ayant mélangé leur peinture dans un bénitier, sans respect, est vraiment choquant.

je ne sais pas non plus si les assiettes contenant du plomb, utilisées dans la cour, rappelez-vous, sont toujours tolérées. Bien sûr ce genre de * folklore * attire les touristes, qui, malgré toute la publicité de la presse, n'en tiennnt pas compte ou l'ignore. Pristoche, je ne suis pas une sufragette mais tout de même, il y a des *agacements *.

Anne a dit…

Béatrice, vous avez sans doute été entendue même si l'on ne vous a pas répondu directement: il existe par exemple un petit bénitier surmonté d'un modillon accolé à une maison près de Saint-Michel-des-Lions. Le mur qui le soutient a été recrépi et le bénitier a été rempli de ciment (ce que je trouve fort dommage) afin sans doute que des indélicats ne puissent y déposer des déchets quelconques.

Je serais contente de vous rencontrer si vous passez par Limoges. Il faudrait que je connaisse vos dates de voyage.
Bonne journée!
Anne