Membres

mercredi 27 novembre 2013

"Labyrinthe souris"

Depuis plusieurs années, je travaille en arts visuels sur le thème du "Laboratoire", autrement dit j'exprime mes interrogations sur les implications de la science contemporaine dans notre vie quotidienne. Voici un extrait de mes dernières recherches plastiques qui s'organisent autour d'une histoire intitulée "Coquecigrue, coccinelle". Il s'agit du tableau "Labyrinthe souris", photographié sous deux éclairages différents :
 

 
L'image n'a pas de visée esthétique. Je ne propose aucune réponse, aucune théorie, je me contente d'évoquer des impressions, de susciter un questionnement par l'intermédiaire du tableau et des autres éléments d'une installation qui doit l'accompagner (le livret avec l'histoire inventée, la petite sculpture que vous avez déjà vue et plusieurs autres tableaux que je devrais réaliser avant la date du 1er juin 2014). Chaque élément du tableau se justifie par rapport à l'interprétation du sujet et sa correspondance avec l'histoire.
 
Je vous souhaite une agréable fin de semaine.

11 commentaires:

norma c a dit…

Je trouve tout de même un côté très esthétique à ce que j'interprète comme "des fils d'or"...
Je vous embrasse, Anne, très belle soirée !

Anne a dit…

Merci beaucoup, Norma, vous avez deviné exactement ce que c'est censé être dans l'histoire que j'ai inventée. Très belle soirée à vous. Amicalement.

Album vénitien a dit…

Une petite main qui sort d'une manche à falbalas, une petite main qui se saisit de la souris...il me reste à répondre à cette question :" La petite souris a-t-elle trouvé la sortie du labyrinthe ourlé d'or?Un très beau travail qui illustre la richesse de votre imagination..Cela me plaît beaucoup et je me réjouis de voir les oeuvres à suivre...belle fin de semaine, Anne.

Anne a dit…

Merci de votre gentillesse, Danielle. Les autres tableaux seront publiés beaucoup plus tard, car j'avance très lentement dans mon travail, même si j'en fais un peu chaque jour. En ce moment, je travaille sur la représentation d'une coccinelle en fil doré sur fond gris.
Je vous souhaite une très agréable fin de semaine.

Michelaise a dit…

C'est Pierrot Lunaire, avec sa manche toute enrubannée, qui a attrapé la petite souris qu'il va offrir à Colombine. C'est pour cela que l'or brille, dans les yeux de Pierrot, tellement content de son cadeau, et la souris, toute sage, toute blanche, se laisse gentiment faire !

Anne a dit…

Merci Michelaise, de votre charmant et poétique commentaire. Je vous souhaite un beau weekend!

Gine a dit…

J'ai vu la main plus tard... après avoir tourné la tête pour mieux comprendre. J'aime ce fil d'or de la destinée qui semble tous nous relier! Très esthétique, quoique vous en disiez, et très poétique. C'est beau.

Anne a dit…

Merci beaucoup, Gine, de votre commentaire si gentil. Je vous souhaite un très agréable weekend.

☆sapphire a dit…

Long time no see.
I'm now thinking hard about what the mouse and the hand mean. I'm not sure and I must be wrong but it seems to me that the gold thread symbolically represents the essence of life that connects with everything in life.
Really impressive work, Anne! So beautiful, so poetic, and so appealing!!
Thank you so much for sharing the painting with us!! I wish you a nice weekend!!

Anne a dit…

Hello Sapphire. I am very happy to read your kind comment. Do you know that the gold thread I use for this work is made in Japan ? I ordinary prefer to let people have their own interpretation about what they see, but I can tell you that this work concentrates my interrogations about the life, the spirituality and the contemporary scientific world, especially biogenetics, and it is fantastic for me to read your interpretation according to mine! You can't imagine how I am happy because you like my painting ! Thank you so much ! I wish you a very nice weekend too.

Marie-Josée a dit…

Vous voyez, je souffre d'une double déformation professionnelle. Dans un premier temps, je me suis dit que vous devriez lire L'enfant bleu d'Henry Bauchau, car le thème du labyrinthe y est très important; puis, je me suis demandé quelle était la photographie la plus proche de la réalité du tableau... Comme vous le voyez, mon imagination est un peu atrophiée par toutes ces années dans l'enseignement. Je trouve admirable que vous ayez pu préserver la vôtre...