Membres

samedi 26 janvier 2013

Géométrie vénitienne (1)


Le losange de porphyre, au centre, se trouve dans la basilique Saint-Marc, devant le portail principal. On le remarque à peine et nombreux sont les touristes qui passent sans le voir. Pourtant, il a une histoire, mais qu'est-ce qui n'a pas une histoire aussi particulière que passionnante à Venise ?

Ce petit losange indique l'endroit exact où l'empereur Frédéric 1er, encore appelé "Barberousse" (1122 - 1190), empereur romain germanique (1155), roi d'Allemagne, s'agenouilla devant le Pape Alexandre III, le 24 juillet 1177, geste de réconciliation après bien des événements guerriers et une tentative de schisme pour s'opposer au pouvoir du pape. Il faut ajouter que Barberousse était coutumier des accords passés et rompus, des transactions diverses plus ou moins fiables, et que la situation politique de l'époque s'avérait des plus instables.

Voici en résumé ce qui se passa :

En 1159, Alexandre III se présenta à l'investiture pour devenir pape.
Frédéric Barberousse désirait faire nommer un autre pape, Victor IV, chargé de servir ses intérêts et de nommer des prélats à sa convenance. Le souverain appela donc la réunion d'un Concile à Pavie en 1160.
Inutile de préciser que Victor IV ne fut pas reconnu par les grands états catholiques, dont la France, l'Angleterre, l'Espagne, la Sicile.
Victor IV mourut, mais le schisme perdura, car les antipapes Pascal III et Callixte III lui succédèrent.

Cependant Frédéric 1er Barberousse était engagé dans différentes campagnes guerrières, notamment contre la Ligue lombarde que dirigeait Alberto da Giussano. La guerre se termina en 1176 par la capitulation de Frédéric Barberousse à Legnano. L'empereur entreprit alors une série de négociations auprès du pape Alexandre III.

Venise, quant à elle, s'était gardée d'intervenir entre les deux adversaires, et sa stratégie de neutralité eut pour conséquence de la voir officiellement choisie comme lieu de réconciliation. Le doge Sebastian Ziani présidait la Sérénissime où fut signé un traité, où Barberousse abjura les antipapes qu'il avait promus et où il s'inclina devant l'autorité d'Alexandre III.

Cet événement conforta Venise au rang des grandes puissances politiques.

34 commentaires:

Les Idées Heureuses a dit…

De ces détails d'histoire qui nous passionnent
Merci Anne et doux WE
M de Sclos

Gine a dit…

Merci pour cette histoire que je ne connaissais pas. Si je retourne à Venise, j'y penserai! Mais... ce n'est hélas pas pour le moment. Bon weekend!

Josette a dit…

merci pour cette importante page d'histoire
bon WE

ELFI a dit…

on devient un peu plus intelligent en regardent ton blog!

Anne a dit…

Merci à toi, Martine, et très bon weekend!

Anne a dit…

J'espère que ce voyage vénitien se fera plus tôt que prévu, Gine. En attendant, bon weekend!

Anne a dit…

Merci à vous de votre visite, Josette. A presto!

Anne a dit…

Merci de cette pointe d'ironie qui me fait sourire, Elfi. Bon weekend!

Michelaise a dit…

C'est étonnant ce que les symboles (et ce losange en est un) marque l'imaginaire : on se sent tout "chose" quand on est sur ce morceau de marcbre, l'idée d'être "là où l'Histoire s'est passée, pour "de vrai" !

Album vénitien a dit…

Le petit détail qu'il faut découvrir et noter..vous avez l'oeil Anne..et merci pour vos explications.Beau dimanche à vous.

norma c a dit…

Comme quoi la géométrie cache de bien belles histoires...
J'essaierai d'être plus attentive lors de ma prochaine visite !
Merci, Anne, et très belle soirée !

Mireille a dit…

Ce n'est que du bonheur ces anecdotes historique.
On apprend toujours, cela fait du bien.
Merci Anne. Belle soirée

Marie-Paule a dit…

On regarde les choses différemment lorsqu'on les connaît mieux. Merci doncpour le partage.

Anne a dit…

Vous avez raison, Michelaise, cette émotion due au passé est réelle et forte. On a l'impression de participer en spectateur à un événement qui n'existe plus dans le temps mais qui nous est restitué dans l'espace. Bon weekend!

Anne a dit…

Danielle, je vous retourne le compliment : je découvre toujours du nouveau sur votre blog et vos publications sont toujours très intéressantes. Je vous souhaite un très agréable weekend.

Anne a dit…

Merci à vous, Norma. Venise regorge de témoignages de l'histoire et cela la rend non seulement d'une incomparable beauté, mais encore passionnante, vous le savez comme moi. Très bonne soirée à vous.

Anne a dit…

Merci de votre visite, Mireille, et très belle soirée à vous.

Anne a dit…

Je suis entièrement d'accord avec vous, Marie-Paule, c'est pourquoi nous aimons toutes approfondir notre découverte de Venise. Bonne soirée!

Mésange a dit…

Comme j'aime vos anecdotes! D'un simple losange et nous voilà transporté dans le temps avec les grands personnages de l'Histoire. Voilà un chapitre de Venise que je ne connaissais pas! Merci chère amie!

Anne a dit…

Merci à vous, Mésange, de votre gentillesse et de votre fidélité. Bon dimanche!

Maïté a dit…

Toujours de nouvelles découvertes...
Je reviens juste de Venise, quel bonheur de la découvrir l'hiver. Bon dimanche, a presto !

Anne a dit…

Bon dimanche à vous, Maïté, et merci de votre visite. Je suis heureuse pour vous de votre récente redécouverte vénitienne. A presto!

Michelaise a dit…

"On a l'impression de participer en spectateur à un événement qui n'existe plus dans le temps mais qui nous est restitué dans l'espace." C'est exactement cela ! bien dit Anne...

Marie-Josée a dit…

Une petite page d'histoire! Cela fait du bien de temps en temps. Je regrette de ne pas avoir plus de temps à consacrer à cette discipline soeur de celle que j'enseigne, littérature et histoire marchant souvent main dans la main... Il faudrait trouver une potion magique pour ne pas dormir...

Bonne semaine chez vous

Anne a dit…

Merci Michelaise, a presto!

Anne a dit…

"Une potion magique pour ne pas dormir": oh oui, Marie-Josée, je la cherche moi aussi, même si le café est déjà très efficace. Bonne soirée!

Jeanmi a dit…

L'histoire du catholicisme, religion de l'amour est pavée de d'assassinats, de crimes, tous plus délicieux les uns que les autres. Et que dire de la famille Borgia ?

Anne a dit…

"Délicieux", Jeanmi? Vous êtes un auteur de romans policiers, voilà sans doute pourquoi vous usez de ce qualificatif. Merci de votre visite. Bonne semaine!

Totirakapon a dit…

Nous sommes entrés dans la basilique durant les dernières vacances et ce détail nous a échappé...
Elle cache bien d'autres secrets ou anecdotes dont je pense vous nous ferez le récit dans peu de temps...

Thérèse a dit…

J'aime beaucoup ces clins d'oeil a l'histoire.

Bonheur du Jour a dit…

Vous êtes à Venise ? Super !
Bon week end !

Anne a dit…

Bonsoir, Totirakapon. Je montrerai d'autres détails de la Basilique en essayant de résumer leur histoire, mais pas tous, vous vous en doutez, il y en a tant! Merci de votre aimable visite. A presto!

Anne a dit…

Merci, Thérèse, bonne soirée!

Anne a dit…

J'y étais, Bonheur du jour, et j'y reviendrai, car on ne peut manquer de revenir à Venise lorsqu'on y a séjourné. Merci de votre visite. Je vous souhaite une agréable soirée.