Membres

mardi 11 octobre 2011

Sur une porte vénitienne...

14 commentaires:

Evelyne a dit…

Il n'a pas l'air content mais je peux le comprendre !

elza jazz a dit…

Ce bonhomme en poignée de porte n'a pas l'air heureux. Je dirais même, qu'il est de fort mauvaise humeur . elsa jazz

Anne a dit…

Evelyne, Dante a sans doute l'air sérieux car il réfléchissait à "La divine comédie".
Anne

Anne a dit…

Elsa, je pense que si Dante a l'air si sérieux, c'est parce qu'il est concentré sur la création de son livre.
Anne

Les Idées Heureuses a dit…

Il y a des parures de portes à Venessia que l'on s'empresse de toucher puis de photographier. Il faut dire que les sujets ne bougent jamais, parfait pour la netteté...

Gine a dit…

La bouche amère, le nez proéminent : ne fait-il pas bon vivre à Venise ?

Anne a dit…

Oui, Martine, et là, c'était Dante, immobilisé dans son inspiration créatrice.
Anne

Anne a dit…

Si, Gine, "il fait bon vivre à Venise", mais Dante regrettait peut-être quand même Florence en pensant à la manière dont il en avait été chassé ou, plus simplement, il n'était ici pas content qu'on lui use le nez sur la porte vénitienne...
Anne

emilia a dit…

Anne, mi dai l'indirizzo?

Album vénitien a dit…

Anne,
Ah! si les portes de Venise pouvaient parler , elles nous en raconteraient des histoires...pas toujours roses ou bleues d'ailleurs..

norma c a dit…

Dante légèrement austère, voire de mauvaise humeur, diantre !
Bonne soirée, Anne !

Anne a dit…

Emilia, je crois que c'était dans Santa Croce mais je ne sais plus où exactement car je ne l'ai pas noté. Merci de ta visite.
Anne

Anne a dit…

Oui, Danielle, mais ces histoires seraient certainement passionnantes et riches de sentiments.
Anne

Anne a dit…

Merci de me faire rire, Norma, cela fait beaucoup de bien. Très bonne soirée à vous!
Anne