Membres

mercredi 1 décembre 2010

Le graffiti de la lagune gelée

le sotoportego del Traghetto, dans Canaregio, où les voyageurs attendaient autrefois leurs embarcations qui les menaient à Torcello, Murano, Mazzorbo...

.

Sur la deuxième colonne, le graffiti :
"Eterna memoria dell'anno 1864
del giaccio veduto in Venezia
che se sta sule Fondamenta Nove
a San Cristoforo andava la gente
in procision che formava un liston"
Vincenzo Bianchi

Venise a connu en 1789, 1864 et 1929, des hivers si froids que l'eau de la lagune a gelé. En 1864, les Vénitiens pouvaient marcher sur la glace depuis les Fondamente Nove jusqu'à l'île de San Cristoforo, comme en témoigne le graffiti ci-dessus.
.
Source : "Venise insolite et secrète", p 189.

12 commentaires:

Michelaise a dit…

Que voilà une façon originale de célébrer le froid !! la glace emprisonnant les canaux, j'espère ne jamais avoir le privilège de voir cela, il fait si froid parfois à Venise

norma c a dit…

En dehors de la difficulté à vivre à Venise avec des températures aussi basses, voir la lagune gelée devait être féérique et marcher sur la glace des Fondamente à San Cristoforo devait relever de la magie...
Merci, Anne, pour cette belle histoire hivernale, bonne soirée !
Norma

AnnaLivia a dit…

Je ne sais pas si vous aviez suivi la série des Brunetti l'été dernier? Ce sottoportego avait été le théâtre d'un des meurtres si ma mémoire est bonne. J'ai bien aimé la série finalement, au début je ne croyais pas que ça me plairait.
Bonne soirée Anne!

Minemine et coe a dit…

J'aime toujours quand vous parlez des Vénitiens parce qu'avant de fréquenter votre blogue et ceux de tous ces amoureux de Venise que vous êtes, je croyais que Venise était une ville touristique et que personne ne l'habitait réellement et quotidiennement. Quand on ne sait pas, on se fait des drôles d'idées.
Ce graffiti a traversé le temps.

Linda

Astheval a dit…

Ma Mamy me racontait souvent que sa grand-mère se déplaçait autrefois sur les rivières gelées en voiture à cheval pour aller vendre ses peaux de lapin lorsque l'hiver était rude ! Original, non ?!

Anne a dit…

Michelaise, je ne connais Venise qu'en été. Le spectacle de la lagune gelée me paraît à peine croyable.
Anne

Anne a dit…

Norma, ce devait en effet être un spectacle extraordinaire, doublé d'une expérience inoubliable pour ceux qui ont vécu ces instants. Nous ne pouvons que les imaginer.
Bonne soirée à vous!
Anne

Anne a dit…

Oui, AnnaLivia. Je n'ai pas vu tous les épisodes, mais ceux que j'ai regardés m'ont plu, surtout pour les vues de Venise que j'aurais souhaité plus nombreuses. Entrer dans les palais par le biais du film était aussi agréable. J'aurais bien aimé dîner un soir sur l'altana des Brunetti!
Bonne soirée à vous.
Anne

Anne a dit…

Linda, vous pourrez constater en lisant certains articles de Tramezzinimag, le blog de Lorenzo, que vous n'étiez pas si loin de la vérité: les Vénitiens sont de moins en moins nombreux à habiter Venise, beaucoup de palais ont été transformés en hôtels et la ville doit se reconquérir elle-même par rapport au tourisme, ce qui semble une tâche encore possible mais ardue.
Bonne soirée!
Anne

Anne a dit…

En effet, Astheval, c'est original et certainement aussi dangereux. Votre parente avait du courage. Il devait faire extrêmement froid, car j'imagine le poids de la voiture chargée de sa cargaison de fourrures auquel il fallait ajouter celui du cheval. La glace devait donc être très épaisse. Merci de votre témoignage! Dans quelle région était-ce?
Anne

Astheval a dit…

Il me semble qu'elle habitait l'Oise mais je me trompe peut-être... Je demanderai confirmation à ma grand-mère.
Bonne fin de semaine Anne.

Anne a dit…

Bonne fin de semaine à vous, Astheval.
Anne