Membres

dimanche 12 décembre 2010

La "plume du peintre"

.
.

C'est l'article de Michelaise sur son blog "Bon sens et déraison" qui m'inspire cette publication. Si vous aimez peindre et que vous avez un parent ou un ami chasseur, n'hésitez pas à lui demander l'autorisation de retirer la "plume du peintre" de chaque aile d'une bécasse qu'il aura chassée. Cette plume est très recherchée. Elle possède la souplesse idéale pour la peinture de détails. Longue d'environ 2 cm, elle possède à la fois la fermeté nécessaire pour ne pas s'écraser sur le support comme le ferait un pinceau et la douceur qui sied à une touche précise. Il n'en existe qu'une seule au bout de chaque aile de la bécasse et l'on ne peut pas se tromper : en la touchant, on la reconnaît aussitôt. Elle convient particulièrement pour la peinture à l'huile, mais vous pouvez aussi l'utiliser à l'aquarelle et elle constitue un véritable plaisir d'initié.
.

18 commentaires:

VenetiaMicio a dit…

En avez-vous une Anne ?
Ange en a reçu en cadeau une ou deux, il y a de nombreuses années justement d'un chasseur de bécasses...et il les conserve, un petit trésor.
Bonne soirée et à bientôt
Danielle

Michelaise a dit…

Quel dommage que je n'y ai pas pensé... je vous l'aurais glissée dans une enveloppe, à condition toutefois de la trouver ! mais, promis, si mon peintre m'offre de nouveau une bécasse, je vous envoie la plume du peintre (peut-être les plumes, une par aile ???)

Astheval a dit…

Il me semble que mes amis enlumineurs l'utilisent également pour leur art.

norma c a dit…

Merci, Anne, je ne connaissais pas "la plume du peintre", à trouver donc et à utiliser lorsque je deviendrai un peu plus minutieuse, ce à quoi j'ai promis de m'employer dans les mois à venir...
Bonne semaine !
Norma

Anne a dit…

Oui, Danielle. J'ai pris cet après-midi les photos que vous voyez dans ma publication afin de l'illustrer avec de précieuses plumes que je conserve moi aussi comme "un petit trésor". La plume fixée au bout du porte-plume m'a cependant déjà servi.
Bonne soirée à vous!
Anne

Anne a dit…

Michelaise, cette "plume du peintre" est facile à découvrir. La première fois que j'ai vu l'aile d'une bécasse chassée, j'avais peur de ne pas reconnaître cette fameuse plume, mais je n'ai eu aucun mal à la trouver en vérité, car elle se trouve au bout de l'aile et au toucher, elle ne ressemble pas aux les autres plumes qui sont plus molles. Merci de votre offre sympathique et généreuse.
Anne

Anne a dit…

Astheval, vous avez beaucoup de chance d'avoir des amis qui pratiquent l'art de l'enluminure. Ont-ils un site où l'on peut admirer leurs oeuvres?
Anne

Anne a dit…

Norma, je crois, pour l'avoir parfois expérimenté, que la concentration et la patience que la minutie exige constituent d'excellents moyens de se détendre, contrairement à une idée ordinairement répandue, et lorsqu'on en éprouve le besoin, le résultat peut devenir très intéressant. J'espère que vous nous ferez part de vos recherches sur votre blog.
Bonne semaine à vous!
Anne

Astheval a dit…

Anne, leur site est en construction et invisible pour le moment mais j'ai quelques photos (pas très réussies malheureusement) sur mon blog Tripper-Tips : http://betty.my.tripper-tips.com/photo/le-parchemin-des-limbes-7688.html
Je vous transmettrai l'adresse du site dès qu'il sera en ligne !
Bonne semaine.

VenetiaMicio a dit…

J'ai vu que Michelaise a donné le nom de peintre à son chasseur...? Je peux vous assurer que mon Ange ne sera jamais un chasseur à l'inverse, même pour renouveler sa plume du peintre !
Par contre c'est notre chasseur de bécasses, qui lui a dit que cette plume servait aux peintres.
Une petite idée de cadeau à mon amie Norma, la prochaine fois que je la verrai...
bonne journée à vous Anne
Danielle

Anne a dit…

Merci, Astheval, je vais aller voir à l'adresse que vous me donnez. Bonne semaine à vous!
Anne

Anne a dit…

Danielle, dans son article, Michelaise parlait d'un peintre en bâtiment qui était en même temps chasseur.
"Mon" Alain n'est pas chasseur non plus. Je dois "mon petit trésor" à un cousin très aimable.
Bonne soirée!
Anne

Alba a dit…

Merci Anne, je viens de découvrir qu´une plume de notre charmante bécasse pouvait servir de superbe pinceau.

Bonne semaine

Anne a dit…

Bonne semaine à vous, Alba!
Anne

beatrice De a dit…

Ben mince alors.
J'ignorais totalement cela. Je ne suis ni chasseur, ni peintre. Je me demande si Elfi connaît ça. De ce pas je vais lui dire d'aller sur vos blogs. Elle est très occupée à *pondre* des merveilles qu'elle vous révélera sur son blog petit à petit.
Anne, Allez sur le lien du Français à Tokyo, à droite sur mon blog, il a mis un reportage sur les *Mizuhikis*, travail de rubans de papier, qui devrait vous intéresser.

Anne a dit…

Béatrice, ce que vos dites des "Mizuhikis" m'intéresse. Je vais de ce pas numérique consulter le blog que vous me conseillez.
Je vous réponds ici au sujet des fruits recouverts d'or en Inde : cela devait être somptueux!
A bientôt!
Anne

Mapinguet(@)free.fr a dit…

Bonjour , pour moi c'est l'inverse : je suis chasseur et possède quelques unes de ces jolies plumes, et je cherche un moyen de les fixer sur un porte plume, pour en offrir à ma maman qui débute la peinture...
Comment avez vous procédé svp ?

Anne a dit…

Bonjour Mapinguet,

Ce n'est pas facile. J'ai trouvé un vieux porte-plume dont une partie se soulève pour desserrer l'intérieur et insérer la plume. Puis on abaisse l'élément et l'intérieur se resserre. Un porte-plume ordinaire ne convient pas. Je vous conseillerais de vous adresser à un brocanteur ou un magasin spécialisé dans les fournitures scolaires. Autrement, il faudra utiliser un ruban adhésif. Bonne chance !
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas. Je conseillerais plutôt l'aquarelle pour utiliser la plume du peintre, car cette peinture est la moins agressive et le nettoyage à l'eau respectera mieux l'élément naturel. Je souhaite à votre maman des moments bien agréables et de belles découvertes artistiques.