Membres

mardi 14 décembre 2010

Clin d'oeil à Norma : la theriaca

.
Sur le Campo Santo Stefano, l'été dernier. Vous voyez sur cette photo deux des trois cercles qui indiquent l'emplacement du chaudron dans lequel on fabriquait la theriaca.
.
Il existe encore une pharmacie, de nos jours, en face de ces cercles.
.
Le troisième cercle.
.
Une autre trace de la theriaca se trouve devant la pharmacie "Alle due colonne".
.
Il s'agit d'un trou qui indique l'emplacement du mortier utilisé pour la fabrication du remède.
.
.
La theriaca était un remède vénitien "universel" censé guérir presque tout, même la peste. Plusieurs pharmacies en fabriquaient, la plus célèbre étant sans doute celle de la Testa d'oro près du Rialto. Cette pharmacie avait le droit de produire la theriaca trois fois par an, tandis que les autres officines n'y étaient autorisées qu'une fois par an.
.
.
Le fameux breuvage contenait divers ingrédients dont la vipère. Chaque pharmacien devait exposer devant sa boutique tous les ingrédients, pendant trois jours avant l'élaboration de la theriaca.
.

8 commentaires:

Fausto a dit…

Vraiment des informations intéressantes.

norma c a dit…

Merci pour ce clin d'oeil, Anne, cette Theriaca (ou Teriaca) est un bon support pour notre imagination, la potion magique est toujours fascinante...
Bonne journée à vous !
Norma

Anne a dit…

Merci, Fausto. Un compte-rendu détaillé se trouve aussi sur le blog de Norma, "Les peintures de Norma C." et, bien sûr, dans le guide "Venise insolite et secrète" qui est une source précieuse de renseignements sur Venise.
Bonne journée!
Anne

Anne a dit…

Merci à vous, Norma. C'est en effet très amusant et partir à la recherche de la theriaca à Venise fut un jeu qu'Alain et moi avons beaucoup apprécié.
Bonne journée à vous!
Anne

Minemine et coe a dit…

C'est remarquable combien l'empreinte de l'Histoire est encore visible en Europe. Ça doit avoir un impact sur vos sociétés et qui vous êtes. C'est une des choses qui vous différencie de l'Amérique où l'Histoire est moins présente.

Bonne journée Anne.

Linda

Anne a dit…

Oui, Linda, l'histoire fait partie de notre vie en Europe et c'est une chance, à condition de rester l'esprit ouvert à la vie contemporaine et de savoir imaginer le futur avec espoir et dynamisme, des leçons de vie que nous enseigne l'Amérique. Nous sommes faits, je crois, pour nous enrichir de nos complémentarités.
Anne

Miss Lemon a dit…

Je ne connaissais pas du tout cette histoire dans l'Histoire.
Je me rends derechef chez Norma pour ce sujet !
Bonsoir Anne.
Et merci.

Anne a dit…

Merci à vous, Miss Lemon, et très bonne soirée!
Anne