Membres

samedi 23 octobre 2010

Merveilles d'Oplontis (1)

Oplontis, en Campanie, est un site vésuvien peut-être un peu moins connu que Pompéi ou Herculanum, mais d'une beauté à couper le souffle. J'ai été éblouie et je souhaite vous faire partager mon enthousiasme à travers une série de publications.
En sortant de la gare de la "circumvesuviana", on descend pendant environ trois cents mètres - à peine - vers le site. La villa est visible en contrebas de la billeterie et la dénivellation prouve l'importance de l'éruption du Vésuve en 79 après J.-C.


Oplontis aurait dépendu de Pompéi. C'était vraisemblablement un petit centre urbain comprenant divers édifices, dont la villa de Crassius Tertius - actuellement inaccessible au public - , une exploitation fournissant de nombreux produits de la terre, notamment le vin et l'huile, et la sublime villa résidentielle de Poppée.
L'impératrice Poppée fut l'épouse du sinistre Néron. La villa d'Oplontis lui aurait appartenu. Cette propriété décorée de fresques extraordinaires possédait de nombreux avantages, dont ceux d'être idéalement située à la fois près de la côte et suffisamment loin de l'agitation de la capitale, de bénéficier d'un climat sain et de permettre à ses habitants d'y résider en toute quiétude.
Commençons la visite par quelques colonnades dont la sobriété souligne l'élégance :


8 commentaires:

Album vénitien a dit…

" Carpe vitam" qu'ils disaient et écrivaient...Comme j'aimerais avoir le temps de parcourir l'Italie en tous sens...je me suis mise en route bien trop tard que pour exploiter les leçons reçues au cours de latin et je reste émerveillée devant l'intelligence et le raffinement de ces anciens...pour ceux qui en avaient les moyens, bien sûr, la beauté faisait partie de leur quotidien.
Bon week-end, Anne.
Danielle

Anne a dit…

"Je reste émerveillée devant l'intelligence et le raffinement de ces anciens": nous sommes deux, Danielle, à éprouver cette émotion. Après la découverte passionnante des textes latins pleins de sagesse(ils nous paraissaient peut-être un peu trop sages à l'époque où nous les avons étudiés; je pense que nous les apprécions mieux maintenant), la visite des sites antiques est un éblouissement. Je suis sûre que vous aimerez les fresques d'Oplontis.
Très bon weekend à vous.
Anne

Minemine et coe a dit…

Cette sobriété extérieure du moins, nous étonne pour une résidence occupée par l'épouse de Néron. L'intérieur devrait nous révéler un décor plus fastueux.
À suivre...

Bon dimanche.
Linda

Karine A. a dit…

ces ruines sont remarquables à plus d'un titre. De part leur témoignage au travers des siècles d'une culture si raffinée, mais surtout -en tout cas c'est ce qui m'interpelle le plus - par leur extraordinaire conservation !

Anne a dit…

Oui, Linda, vous avez entièrement raison, comme le prouveront mes prochaines publications sur l'intérieur de la villa de Poppée.
A bientôt!
Anne

Anne a dit…

Karine, c'est à la fois à cause et grâce au Vésuve que la villa de Poppée a été ensevelie puis si bien conservée, comme à Pompéi ou Herculanum.
Anne

Marisol a dit…

Quelle ironie du destin que cette catastrophe que fut pour les populations d'alors l'irruption volcanique ait permis à leur civilisation de traverser le temps pour nous parvenir presque intacte. La brutalité du Vésuve les a rendus immortels.
Merci Anne pour ce beau billet qui nous fait remonter les siècles.

Anne a dit…

Merci à vous, Marisol, pour votre commentaire qui donne beaucoup à réfléchir. Je m'interroge aussi toujours, lorsque je me trouve à Naples et que je regarde le Vésuve si beau dans une région qui est un petit paradis sur Terre, car je trouve rassurante la présence de ce volcan alors que je connais les tragédies dont il est à l'origine. C'est un sentiment très bizarre.
Bonne semaine!
Anne