Membres

mercredi 9 juin 2010

Limoges : plus que trois jours...

.
...pour découvrir l'exposition "Ni vu, ni connu" au FRAC, impasse des Charentes. Dans les magnifiques caves voûtées de cet espace issu d'anciens chais puis des entrepôts des épiceries "Les Coopérateurs", l'artiste Richard Fauguet présente ses oeuvres sur le mode de la poésie, du jeu de mots et de la dérision dissimulant parfois une réflexion plus mélancolique. Voyez plutôt ces personnages improbables...
.
Femme à poils (longs) 2007, tapisserie retournée
.
Sans titre, 2009, extrait d'une installation de 9 céramiques
.
... cette partie de ping-pong décomposant le mouvement de la balle et les raquettes percées qui jouent avec les apparences...
.

Sans titre (la partie de ping-pong), 2000, bois, métal, balles de ping-pong
.


Ming-mong, 2004, bois et pâte à modeler
.
...ces motos impossibles à conduire et ce dessin, raccourci d'histoire, où se mêlent la société urbaine, l'être humain et les dinosaures...
.
Choppers, 2009, rotin
.

Sans titre, 1999, graphite sur papier
.

... ce jeu avec le feu qui montre, d'une part, une chaise géante consituée d'un assemblage de tuyaux de cheminée et, d'autre part, un hommage nostalgique au cinéma...
.

Sans titre, 2003
.

Drap brûlé, 1994-1998
.
...et, pour finir, cet oiseau léger qui ne peut s'envoler, surmontant un autel de verre :
.

Sans titre, Karafator, 1993
.
J'ai choisi pour vous ces extraits de l'exposition, mais il en reste de nombreux à découvrir. Bonne visite !
.

25 commentaires:

Miss Lemon a dit…

Un artiste qui se frotte à toutes ces techniques avec réussite. Merci de nous le faire découvrir.
Bonne journée.

emilia a dit…

che bella la partie de ping-pong! La vedi e non la dimentichi!

Danielle a dit…

Je me souviens d'être passée par-là, il y a quelques années et j'étais absolument toute seule dans ce bel endroit, qui regorge d'oeuvres passionnantes.

Merci Anne.

Michelaise a dit…

Merci de cette visite accompagnée, puisque nous n'irons pas à Limoges ! J'ai souri à la partie de ping pong, apprécié le siège en tuyaux de chauffage, trouvé les petites motos en rotin craquantes et apprécié à sa juste valeur la femme à poils longs !!!

Anne a dit…

Merci de votre visite et bonne journée à vous, Miss Lemon.
Anne

Anne a dit…

Bonne journée à vous aussi, Emilia!
Anne

Astheval a dit…

Sur la dernière photo, ce sont des oiseaux de lumière ?

Anne a dit…

Danielle, j'étais, comme vous, toute seule pour visiter l'exposition et j'avoue que c'était fort agréable: un moment de sérénité et de plaisir comme je les aime et comme j'imagine que vous les appréciez aussi. Lorsque le directeur du FRAC propose une visite commentée, il y a toujours beaucoup de monde car il est très intéressant. Pour prendre des photos, il faut donc revenir après cette première visite.
Bonne journée!
Anne

Anne a dit…

Bonjour Michelaise. Je suis contente de savoir que ces oeuvres vous ont plu. Il y en a bien d'autres à voir, mais vous aurez eu un aperçu de l'exposition.
Bonne journée!
Anne

Anne a dit…

Bonjour, Astheval. Il s'agit en réalité d'êtres fantastiques nés de l'imagination de l'artiste qui a assemblé de la vaisselle de pyrex sur un autel de verre et collé sur le tout de petites épines de silicone. Ces êtres bizarres, comme des oiseaux sans ailes, légers et transparents, paraissent englués dans leur immobilité, en attente, mais leur blancheur et leur transparence évoquent les rêves de l'enfance. Le titre humoristique, "Karafator", fait référence aux carafes utilisées et aussi à une culture populaire basée sur certaines BD ou dessins animés. L'ensemble donne une impression de fragilité émouvante, d'imaginaire enfantin et de douceur mélancolique. C'est, à mon avis, très touchant et beau. Je suis contente que vous ayez remarqué cette oeuvre.
Anne

norma c a dit…

Je dirais, pour décrire cette oeuvre, humour et mélancolie, avec peut-être, au fond, un voile de désespoir...
"Mais l'humour, c'est aussi une façon de résister."
Préface à Saladin, Les Migrations de Djeha.

Minemine et coe a dit…

Merci Anne pour ce coup d'oeil intéressant sur cette exposition. Quand on était jeune, à l'école, on nous faisait répéter : Dieu est partout. J'aime mieux à présent croire : L'art est partout.

Bonne journée.

Linda

Alba a dit…

Il est vrai qu´une exposition se savoure quand on est seule, Anne, ou avec une personne en accord avec vous, qui s´est se faire discrète aussi,par moments.

Merci de nous la faire visiter, j´aurai aimé la voir.

Bonne semaine

Astheval a dit…

Merci pour cette explication passionnante Anne.
Bonne soirée.

Anne a dit…

J'aime beaucoup votre citation, Norma. Merci à vous.
Anne

Anne a dit…

Linda, on pourrait se demander aussi d'où procède l'art...
Je vous souhaite une très belle soirée et j'espère que Théo va mieux.
Anne

Anne a dit…

Alba, je suis entièrement d'accord avec vous. Il est aussi passionnant de discuter d'une exposition qu'on a vue, mais pas sur le moment, l'émotion est trop forte.
Bonne semaine à vous.
Anne

☆sapphire a dit…

Merci beaucoup pour les œuvres de Richard Fauguet. Je ne savais pas sur lui à tous. J'aime Sans titre, Karafator, 1993! Les oiseaux sont mignons!

Anne, I discovered that I had made a mistake in numbering the tea bowls. I'd taken lots and lots of photos and was totally confused when uploading images. I've added the right one(Chojiro's) to my post as No.6. The bowl you mentioned is now No.7. Really sorry for my carelessness. No.7 was made by Ninsei(仁清 17th century), one of the greatest potters in our country.

Anne a dit…

Bonjour Sapphire, et merci de vos précisions. Je vais revenir voir votre dernière publication, car j'ai été impressionnée par ce que vous m'avez dit au sujet du travail de Chojiro.
Bonne soirée!
Anne

Evelyne a dit…

J'aimerais la visiter à vos côtés pour profiter de vos explications...jamais aisé à comprendre !

tea time and roses a dit…

Art in many forms, quite wonderful!:o) Wishing you a beautiful weekend my friend.

Smiles....

Beverly

Anne a dit…

Evelyne, je crois qu'on peut aborder l'art contemporain de différentes manières et, si la réflexion est privilégiée, les émotions comptent, heureusement.
Anne

Anne a dit…

Thank you, Beverly, and have a very pleasant weekend!
Anne

beatrice De a dit…

Ben mince ! Je ne verrais pas cette expo car je pense devoir renoncer au championnat de France cette année. Je me suis inscrite à une croisière tango argentin qui a lieu au mois de juillet. Pas assez de temps pour visiter la France. Partie remise !

Cette expo *surréaliste* a l'air hors du commun. Visions d'artistes toujours intéressantes.

Aredius44 a dit…

Bonjour,

Je cite vos pages sur Limoges et le Limousin sur
http://lefenetrou.blogspot.com

Au reveire

Aredius44