Membres

dimanche 7 avril 2013

Georges-Emmanuel Clancier, un écrivain limousin

Une exposition intitulée "Georges-Emmanuel Clancier, passager du temps" a lieu à la bibliothèque francophone multimédia de Limoges, jusqu'au 11 mai.


Portrait photographique de Georges-Emmanuel Clancier réalisé par Xavier Zimmermann en 2004

Célèbre pour "Le pain noir", l'écrivain limousin né le 3 mai 1914 - et encore vivant - a aussi publié de beaux et émouvants poèmes et s'est toujours engagé en tant qu'humaniste.


Les photos ci-dessous, prises lors de ma visite de l'exposition, vous donneront quelques repères biographiques choisis et vous permettront de lire des extraits de textes parfois inédits, manuscrits ou particulièrement représentatifs de ses préoccupations.
Je n'en dis pas davantage et vous laisse regarder, en espérant que vous aimerez cet auteur.



J'aime beaucoup cette photo d'enfance prise dans les années vingt, pas vous ?

La grand-mère de Georges-Emmanuel Clancier, Marie-Louise Reix, qui lui inspira le personnage de Cathie dans "Le pain noir".

Contemporain d'Elie Lascaux, Clancier eut l'occasion de nouer des relations amicales avec ce peintre ainsi qu'avec de nombreux autres artistes.



Clancier fut journaliste au "Populaire du Centre".


Il côtoya également un autre journaliste et écrivain limousin, Robert Margerit, auteur, notamment, de "La terre aux loups". Cet ami réalisa le portrait imprimé sur l'affiche de l'exposition.


Pour terminer voici quelques images de manuscrits, des poèmes et des extraits de textes de Georges-Emmanuel Clancier.





14 commentaires:

norma c a dit…

Merci de retracer pour nous la vie de cet écrivain que je ne connaissais pas.
Ma pile d'ouvrages à acquérir augmente de jour en jour...
Je vous souhaite une très bonne semaine, Anne, printanière si possible !
Bien amicalement.

Michelaise a dit…

Je n'aurais pas imaginé que l'auteur du pain noir soit encore vivant... un article passionnant qui le fait découvrir sous toutes ses facettes, journaliste et poète. J'aime particulièrement la craie de son mai Margerit qui a parfaitement saisi la fermeté de son mâchoire, carrée, et qu'on voit parfaitement dans la photo du presque centenaire qu'il est devenu, inchangé, toujours aussi vif... Exposition qui constitue pour lui le plus beau des cadeaux d'anniversaire ... votre billet lui rend un bel hommage

Josette a dit…

ce billet se termine sur une belle prière,

Thérèse a dit…

Un vrai beau billet avec des extraits touchants. J'ai souvent croisé son nom sans avoir lu de ses écrits...

Gine a dit…

Jolie découverte! Merci!

Anne a dit…

"Ma pile d'ouvrages à acquérir augmente de jour en jour": il en va de même pour moi. Tant mieux, puisque j'aime lire et que c'est la meilleure chose à faire, car la semaine débute ici sous les giboulées. Mais les fleurs résistent... Très bonne semaine à vous, Norma!

Anne a dit…

Oui, Michelaise, Clancier fait partie de ces auteurs de plus en plus vivants au fur et à mesure qu'ils vieillissent. Je vous souhaite une belle semaine!

Anne a dit…

Oui, Josette. Merci de votre visite!

Anne a dit…

Thérèse, j'espère que mon article vous aura donné envie de découvrir cet auteur. Bonne semaine!

Anne a dit…

Merci à vous, Gine, et a presto!

Alba a dit…

Je ne connaissais pas, Anne, je note et chercherai ses livres.
Merci de nous le faire connaître.

Anne a dit…

Alba, j'espère que vous aimerez les oeuvres de cet auteur que vous lirez. Je vous remercie de vous y intéresser et je vous souhaite une agréable soirée.

versus a dit…

Merci pour cette magnifique évocation de G.E. Glancier, énorme écrivain, excellent poète publié chez Gallimard et généreux propagateur de la poésie contemporaine, celle qui se faisait en même temps que la sienne.
Grand ami de la poétesse Janine Mitaud qu' il préfaça avec générosité encore.

Anne a dit…

Merci à vous, Versus, et très bon weekend.