Membres

mercredi 26 décembre 2012

Un peu de frivolité...

Vous en avez maintenant l'habitude, je vous propose quelques frivolités avant le premier jour de la nouvelle année. Aujourd'hui ne fera pas exception. Donc, pour le réveillon, choisiriez-vous une inspiration romaine contemporaine ?



N'aimeriez-vous pas porter ces boucles d'oreilles provenant certainement de Naples ?


Pour vous chausser, revenons à Venise, si vous le voulez bien, avec ces créations de René Caovilla :



N'apprécieriez-vous pas un manteau de soirée aux motifs de Missoni ? Je suis certaine qu'il s'est inspiré des reflets vénitiens. Qu'en pensez-vous ?


Enfin, Philippe Sollers, dans son dernier livre intitulé "Fugues", cite Cioran :

"Personne n'atteint d'emblée à la frivolité. C'est un privilège et un art."

14 commentaires:

Josette a dit…

cette citation est très "vraie" !
belle journée

Gine a dit…

J'aime bien cette phrase de Cioran. Et ce manteau proposé de Missoni me fait rêver : couleurs et motif. Bonnes fêtes de fin d'année, à vous et merci pour vos billets toujours aussi inspirés!

Marie-Josée a dit…

Me vient tout d'abord à l'esprit que toutes ces jolies choses flanqueraient une bonne pneumonie à la Québécoise qui se risquerait à les porter en cette fin d'année qui voit les tempêtes se succéder!!! Je sais, nos maisons sont mieux chauffées que les vôtres, mais on ne sait jamais à quel moment une panne de voiture ou d'électricité nous obligera à compter sur laine et flanelle pour nous en tirer à peu près indemnes.

Trop vieille suis-je pour la frivolité?!?!? pour parler comme le petit Yoda de la guerre des étoiles?

Anne a dit…

Belle journée à vous, Josette, et merci de votre visite!

Anne a dit…

Merci à vous, Gine. Je vous souhaite une très bonne année 2013, avec plein de nouvelles photos toujours aussi belles.

Anne a dit…

Merci de votre humour, Marie-Josée. Cela fait du bien! Je vous souhaite une agréable journée, bien au chaud.

Album vénitien a dit…

Tout est très beau...mais je vais m'en tenir au manteau proposé par Missoni.Les jolies sandales ne me supporteraientt pas..j'aime beaucoup les boucles d'oreilles mais avec l'âge, j'ai changé de style.Votre message nous invite à rêver et cela fait un bien fou...je vous suis dans cette aventure frivole...belle semaine à vous!

Anne a dit…

Bonsoir Danielle, je vous souhaite à mon tour une belle semaine. A presto!

beatrice De a dit…

Mais voilà des chaussures fines pour montrer ses petits petons, en les faisant dépasser de dessous la nappe. un peu délicat pour danser le tango argentin, que je ne danserais pas. le manque de partenaire est chronique à l'école.

Les motifs du manteau peuvent aussi avoir été inspirés par l'Andalousie, par l'Inde, par les mosquées de la route de la soie, Samarkand, ( mon rêve ), l'orient en général.

A Marie Josée la Québéquoise. Un grand sac réservé aux frivolités à emporter. On est jamais trop *vieille * pour l'èlégance.

Anne a dit…

Bonjour Béatrice! J'espère que vous aurez quand même l'occasion de danser le tango pour les fêtes. Avez-vous déjà écouté le dernier CD de Roberto Alagna intitulé "Pasion"? Il y interprète des airs d'Amérique latine, notamment de beaux tangos.
Nous sommes nombreuses à admirer les motifs de Missoni. Tant mieux! Comme vous, je les trouve superbes.
Je vous souhaite de passer de joyeuses fêtes. A bientôt!

Michelaise a dit…

Ah Ah Marie Josée en tremble mais il faut bien avouer que ces frivolités sont tout à fait charmantes, idéales pour une soirée de Saint Sylvestre, dans une maison bien chaude et devant un beau feu de cheminée, une coupe de champagne à la main ! Bonne fin de fin d'année Anne !

Anne a dit…

Merci, Michelaise, et très bonne fin d'année à vous!

AnnaLivia a dit…

Grâce à votre billet j'ai appris qu'il y avait un nouveau Sollers! J'avais complètement zappé cette parution. Je file dans une librairie dès demain!!! Merci Anne! Je vous souhaite un beau réveillon et une belle année 2013. À bientôt!

Anne a dit…

AnnaLivia, le livre de Sollers regroupe des entretiens au cours desquels il défend avec passion la cause des écrivains qu'il aime. L'ensemble forme une sorte de rétrospective littéraire avec un parti pris qui lui donne présence et vif intérêt. Je vous en souhaite la lecture prochaine ainsi qu'une très bonne année 2013. A presto!