Membres

vendredi 9 novembre 2012

San Teodoro


Saint Théodore naquit en Syrie et devint légionnaire romain. En poste à Amasia (ou Amasea), il mit feu au temple de Cybèle (rappelez-vous, quelques siècles plus tard, l'ouverture d' "Atys", de Lulli : "Allons, allons, accourez tous, Cybèle va descendre", moins beau, à mon avis, que l'air du sommeil, mais cessons de digresser...). Donc, fidèle à sa foi, Saint Théodore brava les interdits. Il fut arrêté et emprisonné, ce qui ne l'empêcha pas de chanter. Alors, des anges l'auraient accompagné en choeur céleste. Hélas, les hommes manquèrent de clémence et il fut brûlé vif.
Grimpé sur le dragon de l'impiété, San Teodoro, sur sa colonne de la Piazzetta à Venise, a abaissé son bouclier, preuve de son courage. Sa lance pointée vers le ciel indique la direction céleste et spirituelle et je trouve très émouvant le jeu d'équilibre du corps du saint avec un déhanché inspiré de la statuaire antique, des appuis instables donnant l'idée que seule la foi soutient vraiment.
Selon différentes sources, l'histoire de cette statue est incertaine : importée d'Orient, elle aurait été érigée vers 1171 sur la décision de l'architecte Nicolo Barattieri, mais la date reste approximative et peut-être aurait-elle été recomposée à partir d'une autre statue (ce qui me semble bizarre, mais je ne veux rien affirmer). Je préfère m'en tenir aux déclarations de Jean d'Ormesson, pour qui cette statue est bien celle de Saint Théodore.
Un ancien article d'AnnaLivia, sur son blog "Mes Carnets Vénitiens" présente la Chiesetta di San Teodoro avec de très belles photos et, comme toujours chez AnnaLivia, une documentation et des références historiques précises.

17 commentaires:

Minemine et cie a dit…

Passionnant, Anne !
Merci beaucoup.

Linda

elza jazz a dit…


J'aime beaucoup ce beau jeune
homme avec son auréole de dentelle
noire. Très élégant et virile !!
Je n'ai jamais rencontré de Théodore,
mais des Taddé et Tadeus. Serait-ce
le même prénom ? Et puis ( et c'est
une lacune ) je n'ai jamais vu cette
statue. Bref, merci pour cette jolie
histoire avec dragon.
ELZA

Anne a dit…

Bonsoir Linda, et merci de votre visite. Je vous souhaite, ainsi qu'à vos chats, un agréable weekend.

Anne a dit…

Elsa, j'imagine que les diminutifs que vous citez sont en relation avec le prénom de Saint Théodore. Je pense immédiatement au Tadzio de "Mort à Venise" et je m'interroge donc sur les intentions de Thomas Mann en choisissant ce prénom pour un personnage important de son livre.
Vous me donnez envie de relire cet ouvrage en considérant le nouvel éclairage d'un prénom qui n'a certainement pas été choisi au hasard par l'auteur.
Bon weekend!

Les Idées Heureuses a dit…

Dès que j'ai un instant je te dédicace, comme je viens de le faire à VenetiaMicio, deux sujets surprise....
Douce soirée, on fête les 25 ans d'Adrien en famille
Martine de Sclos

AnnaLivia a dit…

Merci pour le lien vers ce billet ancien. Je suis contente de savoir qu'on farfouille parfois dans mes carnets : ) Je vous souhaite un bon weekend Anne. À bientôt!

Les Idées Heureuses a dit…

Quelques vues spéciales pour toi suite à ton article sur le Florian
Doux We avant la reprise
Martine de Sclos

Anne a dit…

Merci, Martine, et bon anniversaire à Adrien!

Anne a dit…

AnnaLivia, votre blog est une référence : on y trouve des renseignements précis, vous avez effectué des recherches et l'on peut vous faire confiance quant à l'exactitude des indications que vous donnez à vos lecteurs. Les images sont aussi de grande qualité et votre ton est personnel. Tout cela fait que vos lecteurs ont beaucoup de plaisir et d'intérêt à visiter l'ensemble de votre blog. Bon weekend à vous.

☆sapphire a dit…

Thank you so much for posting this! I remember the statue of Saint Theodore with a dragon on top of a column at the Piazza San Marco in Venice but I didn't know at all about its historical background. I've learned a lot from you! I wonder what the dragon symbolizes... paganism or demons?

Anne a dit…

Hello Sapphire, and thank you for your kindness. Usually, in churches, the dragon symbolizes evil and it is often represented with a head mi-human, mi-animal, suffering and full of rage. But here, it is interesting to notice that the dragon is entirely an animal (nearly a crocodile), very different from other and later sculptures of St Michel or St Georges, for example.
I find this sculpture very original.
Enjoy a nice weekend!

norma c a dit…

Je me disais que je l'avais vu "quelque part", celui-là, et il n'y a pas si longtemps...
Très bon dimanche, Anne, amitiés.

Anne a dit…

Bonjour, Norma, je suis ravie de votre retour. Je vais vite consulter votre blog. A presto!

VenetiaMicio a dit…

Très intéressant et merci d'avoir mis le lien vers celui d'AnnaLivia et qui me fait découvrir un coin que je ne connais pas encore.
Vous n'ignorez pas que j'aime ce prénom de Tadzio, je l'ai donné à un de mes chats en souvenir au personnage du livre de Thomas Mann.

Bon dimanche
Danielle

Anne a dit…

Bonjour Danielle, et merci de votre visite. Le livre de Thomas Mann est en effet une référence indissociable de Venise.
En ce qui concerne les liens, Martine vient aussi de publier de très belles photos en relation avec l'article d'AnnaLivia, mais je suis sûre que vous les avez déjà vues.
Je vous souhaite une belle soirée et une douce semaine à venir.

Jeanmi a dit…

Le plus gênant pour un légionnaire romain, c'est de se balader avec ce 33 tours en équilibre sur la tête. Il est vrai qu'à l'époque le CD n'existait peut-être pas encore.

Anne a dit…

Merci pour votre visite et votre humour, Jeanmi. Bonne soirée!