Membres

dimanche 9 septembre 2012

Billet d'humeur : papier ou numérique ?

C'est Marie-Josée qui, dans son aimable commentaire au sujet du livre de Tassini, suggère qu'une version numérique serait intéressante, même si, comme nous tous, elle reste très attachée à la facture traditionnelle du livre imprimé sur papier. En effet, l'édition numérique permet à chacun de lire en voyage sans alourdir sa valise ou son sac, elle donne sans doute accès à des ouvrages internationaux ou épuisés.
Cependant je m'interroge sur :
- le confort visuel ;
- l'accès libre, sans obligation d'abonnement onéreux et limitatif, à toutes sortes d'ouvrages, pas seulement les nouveautés commerciales ;
- la possibilité de trouver des livres rares, épuisés, internationaux ;
- la sensualité perdue de tout ce qui touche au papier, au cuir et, bien sûr, aux dédicaces, aux annotations... (Ah ! Les plaisirs du bibliophile !) ;
- l'utilisation déplacée de la tablette numérique ou autre e-book qui conduit à s'isoler des rapports humains, à ignorer une réalité pourtant essentielle et parfois si belle (je pense à Venise) ainsi que les règles élémentaires de courtoisie, à l'instar du téléphone portable malheureusement si souvent utilisé à contretemps au concert, en bonne compagnie, en cours, au restaurant, et j'en passe.

Si vous le voulez bien, je vous remercie de me donner votre avis. Je reconnais que je ne possède pas (encore) de tablette numérique, que j'ai une passion pour les livres et que l'absence de connaissance en matière d'e-books influence sans doute mon jugement. C'est pourquoi je sollicite votre opinion.

Ne serait-il pas préférable d'admirer Venise et de remettre le "texto" à plus tard ? 
Cette jeune fille est loin d'être la seule à rester concentrée sur son téléphone ou sa tablette numérique au milieu d'une ville somptueuse et passionnante...


22 commentaires:

Minemine et cie a dit…

Il y a un photo qui chaque fois que je la revois m'émeut toujours autant. On est à Londres pendant les bombardements de la Deuxième Guerre mondiale et une librairie ou bibliothèque (?) a été bombardée et sur la photo quelques rayonnages de livres sont restés debout. On voit des lecteurs affairés à chercher un livre comme si de rien n'était.
http://www.flickr.com/photos/30976576@N07/5436247431/

Les livres sont irremplaçables pour moi.

Je suis d'une autre génération et dans le fond, je ne ferai jamais le pont avec toutes ces nouvelles technologies. Je m'adapte et je fais mon possible pour suivre le train mais ce n'est pas ma tasse de thé...

Bonne journée Anne et merci de nous interpeller ainsi avec vos questions en toute amitié.

Linda

Michelaise a dit…

Bon, réponse d'une ancienne, voilà maintenant presque deux ans que je pratique !!
Confort de lecture parfait, cela ressemble à un bon livre de poche
Confort de bibliothèque : idéal, on se promène avec 1500 bouquins dans son sac à main, pour les fondus de lecture cela a quelque chose de rassurant
le cuir ? j'ai résolu le problème en m'offrant l'étui de luxe de la kindle, celui qui comporte en outre une petite lampe qui permet de lire dans le noir sans gêner quiconque et qui est totalement autonome puisqu'elle prend l'énergie de la kindle
je parle de la liseuse kindle de base, que je préfère à la liseuse Fnac, nous avons les deux, chacun la nôtre
achat de livres récents à des prix intéressants, 15 à 30% moins chers
on trouve des "poches" pas chers du tout
possibilité de charger de très nombreux classiques
bref, 100% pour !! "plus jamais sans ma kindle"
toutes mes amies qui l'ont vue, touchée et essayée, toutes de VRAIES lectrices, ont flashé et ont été converties dans l'instant
enfin, je conseille la kindle de base, la couleur, les fioritures et autres fantaisies n'étant pas de mise pour LIRE
une liseuse n'est pas une tablette, et il ne faut pas confondre
Quant à la courtoisie, l'usage de la liseuse est très exactement le même que celui d'un livre papier, alors ensuite, tout est question de bonne éducation !! cela ne fait pas de bruit, cela se comporte très exactement comme un livre de poche, léger et très commode.
Voilà !

Marie-Josée a dit…

Bonjour Anne,

Je ne possède pas encore de liseuse. Toutefois, les commentaires de Michelaise et de Françoise (Autourdupuits) qui ont récemment fait l'acquisition d'un de ces appareils m'a incitée à entreprendre quelques recherches d'autant que l'acquisition d'un iPod touch pour me consoler des déboires de l'été m'a ouvert de nouvelles perspectives sur ce monde...

Je vous rassure tout de suite pour une chose : les livres anciens sont PLUS facilement accessibles sur ce support qu'en bibliothèque ou, a fortiori, en librairie à cause de la numérisation massive et pas toujours courtoise entreprise par Google. Ces ouvrages, tombés dans le domaine public, sont d'ailleurs gratuits. Par contre, même si je pense que ce n'est pas une limite pour vous, sachez que la langue anglaise domine encore très nettement. Cette très grande accessibilité peut cependant amener à la dispersion, défaut qui, j'avoue, me guette dans un monde où l'offre culturelle est abondante.

En ce qui concerne le confort de lecture, les liseuses (encre électronique) semblent préférables au iPad dont l'écran rétro-éclairé serait moins bon pour la vision. La possibilité de grossir les caractères est un avantage non négligeable lorsqu'on avance en âge...

Le poids est aussi à considérer, surtout pour les longs déplacements qui impliqueraient le transport de plusieurs ouvrages. Mes livres favoris de références, comme le de Grevisse ne sont toutefois pas encore disponibles.

Enseignant à des étudiants qui ont l'âge des lycéens français, je connais le syndrome dessus-de-la-tête-et-scoliose-programmée. J'entends par là que, dès qu'une pause s'annonce, les téléphones portables ressortent et je ne vois plus qu'une assemblée de cheveux de toutes les couleurs penchés sur des téléphones que je ne m'offre pas, personnellement, ente autres à cause du coût très élevé des abonnements au Canada. Il semble que c'est un phénomène qui est là pour durer, car pour être in, les jeunes préfèrent désormais avoir le dernier téléphone intelligent plutôt qu'une voiture. Et cela se vérifie à l'échelle de la planète. Je ne pense pas que l'on puisse approuver ou désapprouver ce comportement : c'est un état de fait. Il faut par ailleurs ajouter que les chiens ne font pas des chats et que les adolescents imitent le comportement de leurs parents accros, tout particulièrement en ce qui concerne la gent masculine, me semble-t-il, à leur téléphone. J'ai personnellement un malin plaisir à nager à contre-courant, mais c'est une question de nature, et l'instinct grégaire est une constante beaucoup plus présente que l'attitude ou le besoin, dans mon cas, de me singulariser...

Voilà où j'en suis dans mes réflexions concernant cet aspect des nouvelles technologies. Je vous tiendrai au courant si je me décide à investir dans une liseuse, mais ce ne sera pas pour tout de suite...

ELFI a dit…

le papier est utilisé en abondance malgré la tablette numérique et l'ordinateur... tout le monde imprime à tout va pour certifier les envois..
alors un livre reste ..on peut le transmettre,prêter,revendre ..et déchirer pour faire une toile...:))

Anne a dit…

"Les livres sont irremplaçables pour moi": comme je vous comprends, Linda! Je vous remercie de votre fidélité et d'avoir accepté de donner votre avis; je suis toujours très contente de vous lire. Merci aussi pour le lien vers une photo-symbole que j'ai très envie de découvrir. Je vous souhaite une belle journée et je vous demande de faire un câlin de ma part à vos amis félins.

Anne a dit…

Michelaise, je constate que vous êtes une inconditionnelle des nouvelles technologies. Félicitations pour votre modernisme et votre force de conviction. Le témoignage de votre expérience incite au moins à aller voir de quoi il s'agit. Bon, lorsque j'irai dans ma librairie habituelle, je demanderai à voir. Ensuite, qui sait?
Pour ce qui est du cuir, du papier marbré ou dominoté, des cahiers cousus, des tranches dorées, des gardes parfois décorées à la main, etc..., j'ai une toute petite expérience en reliure qui me fait apprécier le raffinement extrême de l'écrin d'un texte ainsi mis à l'honneur. Et rien ne me fait plus plaisir qu'une dédicace de l'auteur, lorsque c'est possible. Ce qui ne m'empêche nullement de lire et de réfléchir. Que voulez-vous, chacun ses petites faiblesses...Je vous souhaite un agréable weekend.

Anne a dit…

Bonjour, Marie-Josée, et merci de votre commentaire détaillé, argumenté, qui me permet d'être moins négative en ce qui concerne la multiplicité des écrans qui envahissent peu à peu nos vies. Comme vous, je suis curieuse de découvrir l'usage d'une liseuse mais, de là à en faire l'acquisition, c'est une autre histoire. Je vous souhaite un agréable dimanche et une bonne semaine.

Anne a dit…

Oui, Elfi, le papier a encore de beaux jours devant lui, et quelle belle destinée pour un livre, de finir sa vie dans une oeuvre ! C'est quand même mieux que le pilon ! Bon dimanche à vous.

norma c a dit…

Je ne sais pas trop vous répondre, Anne, n'ayant pas essayé de liseuse.
Nous adorons les livres "papier", nous sommes de gros lecteurs et, en conséquence, le problème de leur stockage se pose dans notre maison qui, malheureusement, n'est pas extensible...
Pour ce qui est d'autres types de lecture, textes, éditoriaux, critiques, que je peux trouver sur internet, je lis directement sur écran et n'imprime plus depuis longtemps...
De même, j'écris directement mes textes sur ordi, jamais de brouillon papier...
Une adaptation en cours à un autre type de lecture ?
Très belle soirée, Anne, et merci de nous avoir interrogés.

Anne a dit…

Je me trouve dans la même situation que vous, Norma, d'où ces interrogations relatives aux liseuses. Les commentaires que je reçois m'incitent à me renseigner, mais pas encore à être infidèle aux livres en papier, même si Michelaise semble convaincue de l'utilité, voire de la nécessité d'une liseuse. Peut-être que j'hésite entre deux visions du livre, la romantique et la futuriste. L'important, c'est de lire!

Album vénitien a dit…

J'essaye de vivre avec mon époque :Pc, GSM...moyens qui me permettent de rester en contact , de faire des rencontres intéressantes, de faire des recherches aussi .J'y passe d'ailleurs beaucoup de temps, cela me passionne.J'apprécie de pouvoir découvrir des ouvrages plus anciens grâce à Google Books, Gallica ou autre site.Mais, pour moi, rien ne remplace un livre, le contact du papier.Tenir un livre en mains fait partie de mon plaisir de lectrice.Ma maison est pleine de livres, c'est mon père qui m'a appris à les aimer, lui qui guettait pour moi les nouvelles parutions de la bibliothèque "Rouge et Or'" ou de la Bibliothèque Verte". Mes filles ont hérité de ma passion et mes petites-filles sont déjà touchées.
Mais je comprends que l'on puisse comme Michelaise apprécier une "liseuse". Sa démonstration est convaincante et fera peut être des adeptes.Ma foi, à chacune son choix..l'important étant comme vous le dites..de lire!!

Gine a dit…

Je n'en ai pas. Pas encore! Malgré mon plaisir du livre, l'odeur du papier, le toucher, j'adore les liseuses! Grande insomniaque, le coup de la lumière me convient parfaitement, comme la légèreté de l'engin. Une seule chose me retient encore : le choix des auteurs - mais j'avoue n'avoir pas encore cherché vraiment. Un plaisir à venir...

Michelaise a dit…

Norma, lire sur ou lire sur une tablette n'ont aucun rapport avec la liseuse. Ce qui m'a le plus étonnée, car on a beaucoup expliqué ce qu'est l'encre électronique, une invention géniale qui donne à la lecture sur liseuse le confort d'un vrai livre, c'est la réaction de mon amie Caroline, qui prenant ma liseuse en main, m'a dit "ah mais, c'est ça, mais c'est super confortable, je vais en acheter une". Caroline est une accro aux bouquins, prof de lettre de surcroît, insoupçonnable de trahison à l'égard du support papier. Mais elle est ravie de son achat et continue à pratiquer les deux supports. J'avoue quant à moi que, pour les "petits" livres, j'ai abandonné le papier, et que j’achète maintenant des "beaux" livres, des catalogues d’exposition, des BD et autres livres illustrés et de grand format pour lesquels la liseuse n'est pas utilisable !

☆sapphire a dit…

Hi

I'm very old fashioned, so I don't have an e-tablet, either. Perhaps you may be surprised to know that I don't have my facebook and twitter accounts. Although I've been thinking of having them, I find myself feeling very reluctant to do so. To be honest, I don't want to spend more time online.
"- l'utilisation déplacée de la tablette numérique ou autre e-book qui conduit à s'isoler des rapports humains, à ignorer une réalité pourtant essentielle et parfois si belle (je pense à Venise) ainsi que les règles élémentaires de courtoisie, ~ au restaurant, et j'en passe."
Je le pense aussi! One of the reasons is that I already have very good online friends like you on BLOGGER. I like simplicity in life, I want to read more books, write more( in Japanese), take more photos, and explore different realms. But I have to admit that I have a hunch that the day will come when I surrender to those state-of-the-art technology...



Anne a dit…

Bonsoir Danielle, et merci de votre réponse. Comme vous, j'ai tendance à éviter de mélanger les genres : j'aime beaucoup l'univers numérique et les opportunités qu'il offre en termes de communication, de vitesse et de facilité d'échanges, mais son application aux livres me laisse perplexe. Je me renseignerai, tant l'enthousiasme de Michelaise m'impressionne, mais je ne suis pas sûre de dépasser cette première étape. L'opinion de vos petites-filles sur le sujet peut être intéressante : qu'en pensent les jeunes générations?
Je vous souhaite une très bonne semaine.

Anne a dit…

Gine, nous sommes encore quelques-une à hésiter. Si vous vous procurez une liseuse, je compte sur vous pour me donner vos impressions. "Un plaisir à venir" :je crois que vous avez trouvé la formule déterminante. Bonne semaine!

Anne a dit…

Cette anecdote, Michelaise, suffira-t-elle à vaincre les dernières réticences? En tout cas, merci encore de votre témoignage. Je vous souhaite une bonne semaine.

Anne a dit…

Hello, Sapphire, thank you very much to share your opinion. "I don't have my facebook and twitter accounts": me too, and less technology is more freedom. As you say, we just need a computer and internet to "have good friends on line", and living our life is so important! Enjoy a nice week!

Album vénitien a dit…

Anne, mes petites filles seront , elles, bien dans le vent, elles sont déjà accros au PC, au GSM surtout celle qui vient d'entrer en première secondaire.Le GSm elle y a eu droit afin de pouvoir prévenir ses parents en cas de problème...elles aiment les livres mais pas vraiment la lecture...si je savais qu'une "liseuse "leur donne cette envie, je crois que je ferais l'effort...Il faudrait que Michelaise nous explique comment cela fonctionne vraiment..achat des livres etc...

Anne a dit…

Bonsoir Danielle. Comme vous le soulignez, le système d'achat des livres pose plusieurs questions : faut-il souscrire un abonnement au départ, a-t-on accaès à tous les livres ou seulement à ceux d'une liste de diffusion, etc...?
Je vais voir si Michelaise a déjà publié sur son blog des informations sur le sujet. A bientôt!

Mireille a dit…

Bonjour Anne. Il va falloir forcement que je m'y mette car j'ai un tout petit appartement et plus la possibilité d'avoir de livres. Pour le moment j'écume la médiathèque de Cannes qui est gratuite. C'est un avantage et les nouveautés y sont présentes dans les trois mois suivants leurs parutions. Bien sûr il y a pas mal de livres qui ne sont pas sur les rayons. Mais je crois que les tablettes sont pour le moment assez limitées quant au choix des ouvrages. Je ne me suis pas encore bien renseignée. Mais je suis tentée grâce aux explications de Michelaise. Amitiés.

Anne a dit…

Bonjour Mireille. La bibliothèque de Limoges aussi est gratuite, mais j'achète quand même des livres : comment se séparer d'un livre qu'on a aimé ? Votre réserve en ce qui concerne le choix restreint d'ouvrages me paraît justifiée mais les arguments de Michelaise et de Marie-Josée laissent espérer une accessibilité à des oeuvres variées et nombreuses.
Je vous souhaite une belle journée.