Membres

vendredi 26 août 2011

Refusée !

Il y a quelques mois, en janvier dernier pour être plus précise, sur les conseils de mon entourage, j'avais envoyé un tapuscrit à une maison d'édition de Limoges. J'étais pleine d'espoir !


Aujourd'hui, le verdict est tombé dans ma boîte aux lettres : mon texte a été refusé. J'avais beau m'attendre à ce résultat, grande a été ma déception. Alain s'est employé à me consoler.


Finalement, ce n'est pas si grave. Il vaut mieux voir les événements en prenant de la hauteur...


... et continuer à cultiver en toute discrétion et modestie son jardin secret .


Les images de cet article ont été prises à Naples, au musée archéologique et à la Certosa de San Martino.


22 commentaires:

Elsa Arkus a dit…

Ne sois pas triste, car beaucoup d'auteurs de talent ont été refusé une quarantaine de fois
avant d'être accepté. Et les librairies regorgent de livres sans intérêt. Il y a une part de chance et aussi ( parfois ) un petit coup de pouce qui
peux aider. Courage, il va falloir persister.
Elsa ARKUS

Michelaise a dit…

Je suis très émue Anne de votre confiance et de l'amitié que vous nous faites en nous disant cette déception. Forcément, on y croit, forcément on n'aime pas le refus. Il y a tant et tant de textes qui fleurissent à l'heure actuelle et les critères sont tellement impalpables et souvent liés à des détails fortuits qui nous échappent ! Courage et continuez à écrire !

norma c a dit…

Vraiment désolée pour vous, Anne, je suis pourtant sûre que votre manuscrit était excellent, mais entrer dans les circuits commerciaux est loin d'être facile...
Bonne journée tout de même, amitiés.
Norma

Gine a dit…

Ca, c'est fort désagréable et il faut du temps pour que la peine passe... Tant d'espoir et tant de soi-même et se voir rabrouée ! Ton humour t'aidera peut-être à relativiser ... Moi, à ton jardin, j'ai souri. Courage à toi et merci !

Anne a dit…

Merci, Elsa. Je crois plus au travail qu'à la chance mais quarante fois, c'est trop pour moi. Bien sûr, je continuerai à écrire, mais en privé. Merci en tout cas de vos encouragements. C'est très gentil à vous.
Anne

Anne a dit…

Merci, Michelaise. J'avoue que je commençais à y croire, car de premières nouvelles fin mars m'avaient indiqué que j'avais "passé le barrage du premier comité de lecture". Mais, apparemment, cela n'a pas suffi. Cela ne m'empêchera pas de continuer à écrire, évidemment. Merci encore de votre gentillesse qui me touche beaucoup.
Anne

Anne a dit…

Merci, Norma. Mon texte n'était certainement pas excellent, mais je n'avais pas l'ambition de bouleverser la littérature, simplement d'écrire un ouvrage un peu amusant avec des descriptions précises de Limoges et une réflexion sur l'image et l'art contemporain. Merci encore de votre témoignage de sympathie et bonne journée à vous.
Anne

Anne a dit…

Merci beaucoup, Gine, de ta gentillesse. L'humour est en effet la meilleure façon de prendre de la distance par rapport à une déception. Je suis contente si j'ai pu te faire sourire. Je te souhaite une très belle journée.
Anne

Alba a dit…

Désolée, Anne, la prochaine fois sera la bonne.

Bon dimanche

Anne

Anne a dit…

Merci, Alba. Je crois qu'il n'y aura pas de prochaine fois mais l'important, c'est d'écrire. La publication est un rêve inaccessible, alors autant ne pas s'y attarder et passer à autre chose. Je vous souhaite un heureux weekend.
Anne

Totirakapon a dit…

Il ne faut pas se décourager et persévérer !

Album vénitien a dit…

Anne,
Ne vous arrêtez pas à ce refus même s'il vous blesse légitimement.L'important,c 'est de suivre votre route, de répondre à l'appel qui résonne en vous.Peut être êtes-vous arrivée à un mauvais moment.Vous savez aussi bien que moi qu'il y a des modes..et qu'il faut aussi souvent " entrer dans un modèle" qui ne nous correspond pas nécessairement..Restez-vous même...écrivez pour vous d'abord parce que c'est votre besoin, votre envie, et puis pour ceux qui vous apprécient à votre juste valeur.
Anne,
Ne faites pas comme moi, ne laissez pas dormir votre plume...
Bien amicalement
Danielle

Les Idées Heureuses a dit…

Coucou Anne,
Garder son inspiration, le plaisir de la plume, celui des mots, voilà l'important. L'édition? Sans aucun doute tout un circuit, difficile, bien pénible qui n'admet pas la douceur.
Peut être par des éditions numériques? J'ai trouvé ce site: http://grand-livre-du-ebook.com/AUTEURS.HTM.
On serait heureux de faire connaissance ainsi avec tes écrits.
Une Idée du samedi après quelque gourmandise sucrée ( petit mot par voie postale)
Martine de Sclos

Miss Lemon a dit…

Bonjour Anne

La déception est bien sûr à la mesure de l'espérance mais la publication était-elle si essentielle, l'éminent n'est-il pas de suivre votre chemin simplement en persistant dans votre travail d'écriture ?

Nous sommes vos confidents émus et confiants.
Miss Lemon.

Anne a dit…

Merci, Totirakapon. Je ne me décourage pas en ce qui concerne l'écriture. Bon weekend!
Anne

Anne a dit…

Merci beaucoup, Danielle, pour votre message si gentil qui me réconforte. Vous avez raison, c'est l'écriture qui importe et, dans ce domaine, pas question d'abandonner. Vous-même, vous écrivez, et j'espère que vous allez avoir envie et l'occasion -il faut avoir du temps pour écrire, ce n'est pas toujours facile- de reprendre votre plume. Avec amitié.
Anne

Anne a dit…

Merci, Martine, de ton message de sympathie. C'est vrai, l'écriture est l'essentiel et je n'envisage pas d'arrêter. C'est pourquoi le refus de l'éditeur, d'ailleurs très courtoisement exprimé, ne me décourage pas. Mon travail d'écriture dépend de moi et pour cela je persévère. Quant à l'édition, je me dis que ce refus est une manière qui vient de m'être donnée d'apprendre quelque chose. Tous les commentaires amicaux que je reçois sont tellement plus importants!
Amicalement.
Anne

Anne a dit…

Merci, Miss Lemon. Je suis heureuse de vous retrouver, de lire à nouveau votre blog. A bientôt!
Anne

Minemine et cie a dit…

Ne vous en faites pas Anne, les plus grands auteurs ont d'abord été refusés maintes fois par des éditeurs étourdis. Vous aurez votre chance un jour.
Je découvre ce mot «tapuscrit», c'est la première fois que je le lis quelque part.

Bonne fin de semaine.

Linda

Anne a dit…

Merci, Linda, de votre sympathie à laquelle je suis très sensible. Le "tapuscrit" est tout simplement un manuscrit tapé sur le clavier de l'ordinateur et imprimé.
Bonne fin de semaine à vous et à vos amis félins.
Amicalement.
Anne

ELFI a dit…

refusé.. je connais moi aussi..c'était trop tôt..
plus tard on est venu me chercher..
faut tomber sur la bonne personne au bon moment..
courage Anne!

Anne a dit…

Merci de vos encouragements, Elfi. Je continuerai à écrire mais renonce à une quelconque publication, c'est trop compliqué et pas si important.
Amitiés.
Anne