Membres

dimanche 30 mai 2010

En écho à Martine : à Venise

.
Le long de la fondamenta di Cannaregio, on trouvait ce dessin à taille humaine réalisé par un artiste anonyme, l'année dernière. Ses couleurs s'harmonisaient avec le mur et n'agressaient pas le regard. Devait-on le considérer comme un tag ? L'auteur avait-il demandé l'autorisation avant de fixer son dessin au mur ? Je l'ignore. Personnellement, il m'a plu et, là où il était placé, sa présence, certainement prévue pour être éphémère, s'avérait plutôt agréable.
Qu'en pensez-vous ?
.

28 commentaires:

norma c a dit…

Peut-être que pour de tels artistes, car il s'agit bien d'art ici, un mur d'expression, comme le suggéraient certaines d'entre nous, permettrait de canaliser justement ce type d'expression et surtout de le rendre possible...
Qu'en pensez-vous, Anne ?

emilia a dit…

I liked it!

Anne, if you have some photos of Sophie Calle's installation TAKE CARE OF YOURSELF I would be glad to use them in my blog post with your name.

Les Idées Heureuses a dit…

Vous avez du remarquer Anne que sur la photo de "per l'amore...." il ne reste que les visages, tout le reste a été arraché ou dispersé.
Par contre que doit-on penser de tous ces fils et boitiers électriques qui tapissent aussi les murs?
Utilité certes, mais les moyens pour que cela soit esthétique, c'est une autre histoire.

emilia a dit…

Dear Anne,
May I use this your photo in my blog? I would post some pictures with subject the Street Art in Venice.

VenetiaMicio a dit…

Je suis d'accord avec vous Anne. Aucune agression, les couleurs s'harmonisent avec les briques et dissimulent le pans de mur effrité.
Ce n'est qu'une affiche qui disparaitra avec les intempéries...
bonne journée encore un peu!
Danielle

Anne a dit…

Norma, je suis d'accord avec vous: d'une part, il s'agit d'art et, d'autre part, l'idée de murs d'expression me paraît séduisante. En même temps je pense à Ernest Pignon Ernest qui affiche ses dessins (magnifiques) dans des villes et les laisse "vivre", comme son Rimbaud en jeans et sac de voyage à l'épaule, par exemple, ou ses estampes à Naples. Un mur à part, dans son cas, enlèverait du sens à sa démarche.
Anne

Anne a dit…

Emilia, I answered you on your blog. I am sorry, but I have no photo of Sophie Calle's installation, just memories of what I have seen. Your post about her work is very interesting.

About street art, you can get my photo but I don't know who did the drawing because the artist's name wasn't written with the drawing.
Anne

Anne a dit…

Martine, le fait que les visages dessinés restent encore est très romantique. Quant aux fils électriques, il appartient au propriétaire du bâtiment de les dissimuler pour des raisons d'esthétique, certes, mais peut-être plus encore de sécurité.
Anne

Anne a dit…

Merci, Danielle, bonne soirée à vous et bonne semaine prochaine.
Anne

emilia a dit…

Certo, questa arte (cioè i grafitti) in gran parte è anonima e per questo mi piace tanto, perché nel mondo di oggi quando tutti i pittori vogliono vendere e diventar ricchi ci sono ancora dei pittori che dipingono sia per sè che per gli altri, senza nessun scopo commerciale, semplicemente per amore.

Danielle a dit…

Moi aussi Anne, ce magnifique collage me fait penser à Ernest Pignon Ernest... et je regrette de ne pas l'avoir vu pour l'emporter sur une photo.

Je trouve ce collage magnifique ! et à Venise il est à sa place, dans la beauté de l'environnement qu'il mérite, je trouve.

Bonne soirée.

totirakapon a dit…

J'allais dire que cela me faisait penser à Ernest Pignon ; mais c'est déjà fait.
La photo de son Rimbaud (1978) est dans notre cuisine et surveille Totirakapon....

emilia a dit…

Buongiorno Anne,
puoi dirmi quando hai scattato la foto? mese e anno, per piacere. Grazie

Alba a dit…

Très expressif ce dessin.

Bonne semaine.

Danielle a dit…

je trouve magnifique ce collage, qui me fait penser moi aussi à Pignon Ernest Pignon autre merveilleux artiste.

Merci Anne de l'avoir saisi au passage.

Bonne journée

Astheval a dit…

Ce dessin semble en harmonie avec le mur. Ce serait dommage qu'il disparaisse.

Michelaise a dit…

Une belle occupation de l'espace disponible, même s'il s'agit d'un tag, il y a volonté affichée d'aménager lees trous du crépi et les briques apparentes... on y ajoute un réel talent, un coup de crayon efficace, en un mot on ne peut qu'approuver... même si le principe du tag est toujours contestable, celui-là emporte mon adhésion totale Anne

ELFI CELLA a dit…

c'est très beau... j'ai vu aussi des tags, un masque - oiseau( assez joli)
et la caricature du maire de venise ..
(la population est contre les affiches publicitaires énormes sur le plus beaux monuments de la ville)
anne, un petit 'salut' de la suisse...elfi

Anne a dit…

You are right, Emilia. It's important to paint without thinking of selling the paintings. But I understand artists who live from their art: they are less free and it's difficult or impossible for them to ignore the market and the galleries.

I took the photo in 2009, on a wall of Cannaregio (along the fondamenta di Cannaregio).

Have a nice week!
Anne

Anne a dit…

Merci beaucoup, Danielle. Je vois que nous avons des goûts communs, cela me fait plaisir.
Passez une très bonne semaine!
Annee

Anne a dit…

Bonsoir, Totirakapon. Comme vous, j'aime beaucoup Ernest Pignon Ernest (et Rimbaud aussi!). Bonne semaine!
Anne

Anne a dit…

Bonne semaine à vous aussi, Alba, et merci de votre passage.
Anne

Anne a dit…

Astheval, ce dessin a déjà commencé à se désagréger (voir le blog de Martine "per l'amore di Venessia"). Cet aspect éphémère de l'oeuvre n'est cependant pas triste: il nous oblige à être plus attentifs et cela me paraît une bonne chose.
Bonne semaine!
Anne

Anne a dit…

Nous sommes d'accord, Michelaise: il est impossible d'associer un tel dessin astucieusement placé à la vulgarité d'un tag.
Je vous souhaite une très agréable semaine.
Anne

Anne a dit…

Elfi Cella, les Vénitiens ont bien raison de refuser les affiches sur les monuments. Les panneaux publicitaires des entreprises qui participent à la rénovation de certains monuments ne sont pas du meilleur effet, même si les sponsors méritent de la gratitude pour leur générosité.
Bonne semaine à vous!
Anne

Les Idées Heureuses a dit…

Et bien Anne on a fait un"tabac "avec nos tags photographiés.
Maintenant on se suit chez Emilia.C'est amusant tous ces ricochets entre les uns et les autres. Super, non?
A+
Martine de Sclos

emilia a dit…

Hello, Anne,
come to me to see the last one from the virtual collection Street Art in Venice.

Anne a dit…

En effet, Martine; je vais "de ce pas" voir le blog d'Emilia.

Emilia, see you soon on your blog!
Anne