Membres

vendredi 23 avril 2010

San Giorgio


Le 23 avril est le jour de la fête de Saint Georges.
On le voit ici terrassant le dragon, un animal monstrueux qui sortait régulièrement du lac où il vivait en Libye et soufflait du feu en détruisant tout sur son passage. Afin de l'apaiser, on lui offrait quotidiennement une jeune fille tirée au sort.
Le jour où la fille du roi fut désignée par la fatalité, Georges, prince de Cappadoce, passait par là. Il affronta le dragon et le tua en le transperçant de sa lance.
Non, il n'épousa pas la princesse. Il convertit le roi de Lybie et ses sujets et il partit pour accomplir d'autres faits glorieux. Il termina sa vie en martyr.

9 commentaires:

norma c a dit…

Est-ce aussi la fête de San Giorgio Maggiore ?
Savez-vous s'il y a des manifestations particulières ce jour-là à Venise ?

Bonne journée à vous !

Evelyne a dit…

D'un côté saint Georges qui tue le dragon et de l'autre saint Michel qui le dompte...
Je vous souhaite une belle journée pleine de poésie.

Danielle a dit…

Chère Anne d'où vient cette représentation de St Georges ? je la trouve magnifique avec ses petites tesselles d'or.

Bonne journée à vous, à bientôt.

Minemine et coe a dit…

Nous sommes à l'extérieur, c'est particulier qu'on ait plaqué le fond (du bas ou haut relief ? désolée mes connaissances en art sont limitées) en feuilles d'or, du moins c'est ce que je crois voir.

Belle histoire, bien résumée.

Merci Anne.

Linda

Anne a dit…

Norma, je ne suis jamais allée à Venise le 23 avril. J'ignore donc si quelque chose est organisé ce jour-là dans la Sérénissime. Bonne soirée à vous.

Merci et bon weekend à vous, Evelyne.

Bonsoir Danielle. J'ai photographié ce petit bas-relief à Venise, non loin du Rialto et je crois me souvenir que je me dirigeais vers le coeur du sestier de San Polo. Bon weekend.

Linda, il s'agit de tesselles dorées fabriquées à Venise. On en trouve dans les mosaïques situées à l'intérieur ou parfois à l'extérieur des monuments religieux, comme celles de la basilique San Marco. Elles sont utilisées pour le fond et, vous avez raison, chaque petite plaque de verre contient de la feuille d'or. Ces tesselles illuminent le sujet et en rappellent le symbole divin.
Je vous souhaite un bon weekend.
Anne

Astheval a dit…

Les dragons occidentaux exagèrent, il leur faut toujours une jeune fille à terroriser !
Bon week-end Anne.

Anne a dit…

Oui, Astheval, pourquoi toujours des jeunes filles? Cela semble injuste de nos jours.
Anne

AnnaLivia a dit…

Ah! les multiples Saint-Georges à Venise, on en trouve partout! Ça devient presqu'un jeu de les débusquer. J'ai ma petite collection... J'aime beaucoup celui que vous nous présentez.
Bon dimanche!

Anne a dit…

En effet, AnnaLivia, cela "devient presqu'un jeu de les débusquer"; je m'y amuse comme vous. Je crois me souvenir que vous aviez publié quelques exemplaires de votre collection, mais il ne me déplairait pas de les revoir.
Bon dimanche à vous aussi.
Anne