Membres

samedi 28 novembre 2009

Venise : la Pescheria (2) pour Totirakapon




A Venise, j'avais toujours hésité à goûter les pâtes à l'encre de seiche. D'habitude, j'aime bien essayer les nouveautés mais là, j'avais peur de ressortir du restaurant avec les dents toutes noires. Que ceux qui ont éprouvé les mêmes craintes que moi se rassurent : le plat est bon et les dents restent intactes. On peut sourire !




12 commentaires:

norma c a dit…

En ce qui me concerne, je n'ai toujours pas goûté les pâtes à l'encre de seiche, laissant toujours ce plat à J. de Totirakapon.
Votre message m'y encourage un peu...
Peut-être un jour...
Bonne journée.
Norma

totirakapon a dit…

Merci ! Très belles photos aussi de la Pescheria... Les pâtes (ou le risotto) au noir de seiche, c'est vraiment quelque chose de fantastique !

VenetiaMicio a dit…

Idem, pour moi, d'ailleurs ma belle-fille est restée sur sa faim, car elle avait envie d'un bon rizzoto à l'encre de seiche (plat pour 2) et personne n'a voulu la suivre, c'est dingue ce que le noir peut faire fuir les papilles de certains. Cela me fait penser aux trompettes de la mort, personne n'en veut, alors que ces champignons sont délicieux !
Bon weekend chère Anne
Danielle

Marisol a dit…

Je pense que j'ai eu les mêmes craintes bien que cette recette fasse partie de celles de mon enfance mais à Venise elle m'a déçue si vous connaissez une bonne adresse je suis preneur.
Je trouve très intéressant que vous nous montriez ces poulpes et autres seiches sur les étals et sur les pierres de Venise comme si pour cette cité le temps ne comptait pas.
Marisol

Anne a dit…

Marisol, je pense que vous trouverez les meilleures adresses sur le blog de Totirakapon. Le plat que j'ai photographié était bon, mais sans plus. Je ne me permettrai donc pas de vous recommander l'endroit. Merci pour votre commentaire et votre remarque si juste concernant le temps à Venise.

Merci, Danielle, et bon weekend à vous aussi.

Totirakapon, il me semble que vous avez publié sur votre blog la photo d'un risotto à l'encre de seiche qui avait l'air bien plus savoureux que les pâtes que j'ai photographiées. Il me faudra donc essayer votre suggestion culinaire la prochaine fois que j'irai à Venise.

Norma, Alain fait comme vous. Il reste dubitatif quant à ce plat et je ne suis pas certaine de parvenir à le convaincre d'essayer.

Bonne soirée à tous!
Anne

totirakapon a dit…

Pour ceux qui ont une certaine appréhension, voire répugnance, je conseille de commencer par des pâtes "teintées" au noir de seiche simplement servies avec un hachis d'ail et de persil. On s'habitue au goût délicat et subtil du noir de seiche, sans la présence de la sauce toute noire ! Ensuite, on peut essayer avec la sauce ! Je confirme que le risotto au noir de seiche d'"Agli Alboretti" est OTTIMO !

Anne a dit…

Merci, Totirakapon. J'ai retrouvé votre article sur votre blog avec une photo d'un risotto à l'encre de seiche. Je pensais qu'il s'agissait de celui du restaurant "Ai gondolieri" que vous citiez aussi. Merci d'avoir rectifié. J'essaierai ce plat lorsque j'irai à Venise.
Anne

Marisol a dit…

Merci Anne et Totirakapon pour l'adresse je vais à Venise au mois de février et je me ferai un plaisir d'aller goûter le risotto au noir de seiche.
Je glane sur vos blogs de nombreuses informations pour optimiser mon voyage, merci Anne pour vos recherches.
Marisol

Anne a dit…

Marisol, je suis heureuse de pouvoir vous rendre service. Irez-vous à Venise au moment du Carnaval?
Anne

Astheval a dit…

Une question sûrement bête... Est-ce que le goût de "fruit de la mer" est présent dans les pâtes à l'encre de sèche ?

J F F GrandsLieux a dit…

Bonjour,
J'aime bien votre paragraphe. La chute sur le sourire est bien jouée !
Je n'aurais jamais pensé que la couleur de pâtes noires fasse aussi horreur à certains. Il est vrai que tout ce qui est différent m'attire, c'est comme ça, je dois le vivre comme une chance !
A une prochaine fois !

Anne a dit…

Merci de votre sympathique commentaire, JFF, et bienvenue sur mon blog.
Anne