Membres

dimanche 22 novembre 2009

A Angoulême : "Parlez-moi d'amour..."

Je vous propose, si vous le souhaitez, d'écrire un dialogue pour donner vie à cette photo. Amusez-vous bien ! J'ai hâte de lire ce que vous aurez imaginé.
Bon lundi à tous !

15 commentaires:

Les Idées Heureuses a dit…

-"Qu'est-ce qu'il fait, qu'est ce qu'il a , qui c'est celui là?
Complètement toqué cet oiseau là, complètement gaga, il a un drôle d'air celui là?
Mais qu'est-ce qu'il fait, qu'est- ce qu'il a?
et puis son plumage les filles il est drôlement bizarre, ça se passera pas comme ça.
Non mais ça va pas mon p'tit gars, tu ne me fais pas l'oeil doux, je ne vais pas me laisser faire, je ne tomberai pas dans le panneau de la séduction...je ne vais pas me laisser faire, car moi je suis..."
rourourourourourou.................

VenetiaMicio a dit…

-Eh poulette ! tu sais t'as d'beaux yeux !!!
--Paroles, paroles....
Bonne semaine
Danielle

Evelyne a dit…

Coeur
blanchi par la pluie
carcasse battue par les vents!
Basho

Michelaise a dit…

- Daignerez-vous, gente damoiselle, jeter un regard vers l'humble serviteur qui se meurt d'amour et de désir pour vous ...
- Fi, manant, gris, le plumage fade et l'air bien commun... je passe mon chemin ! Quant à votre désir, mon cher, il m'offense...

totirakapon a dit…

Je pense que : "T'as de beaux yeux, tu sais ?" serait un peu facile...

Peut-être : (avec un fort accent français)
-- "Scouzi, per andaré à l'Académia, per favoré ?
-- Di qua !
-- Gratsie millé !"

norma c a dit…

Je vous propose un dialogue en "parler marseillais" (taper "parler marseillais" sur un moteur de recherche et vous trouverez aisément la traduction !)

"Adieu, comme tu vas, Zize ?"

"Très bien, mon beau, et toi ?"

"Tu es une vraie bombasse, je te bade depuis trois mois. On va au ballètti, après le resto ?"

"Et non, mi negui, tête de poupre ! Va te coucher, vaï… que tu as les yeux bordés d'anchois !"

Minemine et coe a dit…

- Je ne suis qu'un pauvre petit pigeon misérable qui bat la semelle au bord de la route. Snif, snif... Viendra-t-elle un jour ma colombe ensoleiller mes jours....

- Qu'est-ce qu'il faut pas entendre comme boniments ! Racoleur va !

Anne a dit…

Merci à tous pour ces commentaires pleins d'humour ou de poésie. J'ai pris infiniment de plaisir à les lire et j'ai aussi beaucoup ri.
Merci, merci, merci!
Anne

Anne a dit…

Merci, Linda. J'espère que vous vous réjouirez autant que moi à la lecture des commentaires.
Félicitations à tous pour votre imagination, et bonne semaine!
Anne

colibri a dit…

De dialogue, point, Anne, ceux des précédents lecteurs sont trop truculents, je ne ferais pas mieux. Mais je leur suggérerais, à ces deux pigeons-là, un petit "VOYAGE EN ITALIE" (Rossellini), pour remarcher côte à côte !

Michelaise a dit…

Anne, votre idée était adorable et les commentaires sont trop drôles à lire !!!

Anne a dit…

Merci de votre passage sur mon blog, Colibri.
Bonne soirée à vous ainsi qu'à Michelaise.
Anne

Evelyne a dit…

C'était une très bonne idée...Bonne nuit.

beatrice De a dit…

Belle colombe, j'ai mis mon frac pour vous emmener au concert. Mais, si vous le préféré, nous pouvons roucouler de concert.

Blanche colombe et vilain *monsieur*. Si nous nous marions, gente demoiselle, nos enfants seront tout gris, pour échapper au chat... La nuit...

Madame, vous habitez chez vos parents ? Puis-je vous revoir ?

Madame, un saut ... de, trottoir nous sépare. Allons-nous franchir le pas !

Madame, si votre caractère ressemble à votre plumage, vous êtes la femme de mes rêves.

Alors celle-là, ce n'est pas une oie blanche !

Madame, puis-je vous compter fleurettes. Même en hiver, nous en trouverons bien.
Variante : Madame puis-je vous compter fleurettes en attendant le printemps.... ( pour les cueillir )

beatrice De a dit…

J'espère vous avoir amusée ! Comme personne ne reviendra en arrière, vous serez la seule à déguster mes bêtises.

Je n'ai lu qu'après coup les commentaires des autres, pour ne pas être influencée.