Membres

mercredi 21 octobre 2009

Haïku : l'automne

Ce chemin
personne ne le prend
que le couchant d’automne
Bashô

Soir d’automne –
il est un bonheur aussi
dans la solitude
Buson

Appuyé contre l’arbre nu
aux rares feuilles
une nuit d’étoiles
Shiki

16 commentaires:

totirakapon a dit…

Pour insérer un texte dans une photo, j'utilise une fonctionnalité de "Picasa3", (logiciel gratuit de photos distribué par Google). On peut télécharger Picasa et l'utiliser même si on a un autre logiciel de photos. Il n'est pas aussi élaboré que certains, mais nous le trouvons tout à fait suffisant...

totirakapon a dit…

Très beaux haï-kus !
J'aime beaucoup celui-ci :
"Les gardiens des cerisiers
Ont rapproché
Leurs têtes blanches"
de Bashô, je crois

norma c a dit…

J'aime bien celui-ci aussi, qui pour moi évoque cette impression que me donne parfois l'automne :

"En secret
Le printemps me manque
Je vieillis"

Niji FUYUNO

Les Idées Heureuses a dit…

Délectation du Mot. A savourer dans la douceur d'un lever de soleil.
Bonne journée Anne la Douce.
Mot de passe pour nos Amour"tAllain"!!!

Anne a dit…

Merci, Norma et Totirakapon, pour ces beaux haïku. Merci aussi pour le renseignement informatique.

Bonne journée à vous aussi, Martine.

Un autre haïku pour vous trois:
"Souffle le vent d'automne
nous sommes vivants et pouvons nous voir
toi et moi"
Shiki

Anne

VenetiaMicio a dit…

Merci Anne, pour ces beaux petits poèmes...
Une petite question, avez-vous une photo sous le
Haïku ? car je ne vois rien...
Encore une nouveauté aujourd'hui pour moi, donc j'ai commencé à m'instruire. Précieuse Anne !
Permettez-moi de vous envoyer cette petite poésie : Que n'ai-je un pinceau
qui puisse peindre les fleurs du prunier
avec leur parfum (Shoho)
Bonne journée
Danielle

Astheval a dit…

Je ne connais pas du tout la littérature japonaise mais tes haïkus m'ont donné envie d'en savoir plus... As-tu une œuvre, un recueil ou un site à conseiller plus particulièrement ?

Michelaise a dit…

Toujours des moments forts, difficiles à commenter, mais merveilleux à partager... envie de silence ensuite ! merci Anne

Evelyne a dit…

"Dans mon jardin,
splendide Romarin...
La rosée du matin."
Aliénor, 12 ans ma plus jeune fille étudie les haïkus avec son professeur de français.
Une belle initiative à poursuivre.
Bonne soirée.

Minemine et coe a dit…

L'automne se prête bien à cette forme de poésie. Moi aussi j'ai un dans mes carnets :

Au revoir. Je m'en vais
Sur la route de Kiso
Vieux comme l'automne

Buson

Bonne fin de journée Anne.

Linda

Anne a dit…

Merci, Danielle, pour ce haïku si délicat qui parle de peinture. Non, je n'ai pas mis de photo, car le texte provoque des images et une photo, me semble-t-il, aurait été redondante.

Astheval, je ne peux que citer des auteurs que j'aime: Yoko Ogawa, par exemple, ou Kaii Higashiyama (si tu saisis ces noms dans le champ "Rechercher dans ce blog", tu pourras accéder à des observations que j'ai écrites sur eux et qui te donneront une idée). J'aime aussi Yasushi Inoué. J'ai commencé avec un roman épistolaire très original, "Le fusil de chasse", mais j'ai encore plus aimé "Le maître de thé". Il y a aussi Sôseki et ses "Petits contes de printemps". Yasunari Kawabata est encore une de mes références. Tous les livres dont je te parle sont des romans à la fois extrêmement beaux et raffinés. Pour les haïkus, on trouve des recueils aux éditions Fayard ou dans une édition spécialisée dans la littérature orientale, Philippe Picquier. Bonne lecture!

Oui, Michelaise, moi aussi j'aime méditer sur un haïku.

Merci, Evelyne; je vous félicite pour ce charmant haïku.

Merci, merci, Linda. J'aime beaucoup Buson dont les haïku touchent très profondément.

Je voudrais vous dire à tous que j'ai été vraiment contente de recevoir vos commentaires et de découvrir ces poèmes que vous m'avez si gentiment envoyés. Je vous remercie du fond du coeur.
Anne

Astheval a dit…

En lisant votre réponse, je me suis souvenue avoir lu un recueil de récits très beaux écrits par Inoue Yasushi : "Lou-Lan" aux éditions Picquier poche. La plupart des histoires se déroulaient en Chine et je n'avais pas fait attention au fait que l'auteur était japonais.
Après quelques recherches à droite et à gauche sur le net, je viens de commander un Yasunari Kawabata...

Marie-Claire Bertrand Pradel a dit…

quel plaisir de regarder votre blog......et tous ces commentaires

Anne a dit…

Merci, Marie-Claire. J'aime aussi beaucoup regarder votre blog qui présente en ce moment de magnifiques paysages. Je vous écrirai plus longuement hors blog. A bientôt!
Anne

Jean a dit…

Ne connaissant pas les termes japonais , je ne saisis pas toutes les nuances de ce texte magnifique .
Mais comment ne pas être sensible à sa musique !

Anne a dit…

Merci, Jean. Je suis désolée de ne pouvoir citer qu'une traduction de ces haïku écrits par Bashô, Buson et Shiki. Je ne connais pas le japonais. Mais je pense que les éditeurs sont suffisamment sérieux pour que la version française de ces poèmes en respecte l'esprit.
Anne