Membres

mercredi 1 avril 2009

Acqua veneziana





9 commentaires:

norma c a dit…

"...Les reflets de cette eau vive font bouger aussi les palais entourant le bacino comme dans un papillonnement de tâches blanches..."
Liliane Magrini (bien sur...)

Splendides photos !

norma c a dit…

Réponse à votre commentaire sur Sigmund Freud.

Je ne sais pas, Anne, si c'était un trait d'humour de la part du grand homme qui a quand même dit bien des atrocités sur les femmes :

« l’infériorité intellectuelle de tant de femmes, qui est une réalité indiscutable, doit être attribuée à l’inhibition de la pensée, inhibition requise pour la répression sexuelle. »

« C’est un fait connu, et qui a donné aux hommes ample matière à récrimination, que souvent le caractère des femmes s’altère singulièrement une fois qu’elles ont renoncé à leur fonction génitale. Elles deviennent querelleuses, tracassières et ergoteuses, mesquines et avares ; elles font ainsi montre de traits d’érotisme sadique anal qu’elles ne possédaient pas auparavant, durant leur féminité. »

« Le secret de l’imbécillité physiologique des femmes réside dans le fait qu’elle est une conséquence du refoulement sexuel. Comme on leur interdit de penser à ce qu’il y a de plus valable pour elles, l’activité de la pensée en général n’a plus de valeur du tout. »

Même si la femme « doit être jugée avec indulgence et tolérance dans les domaines où elle est en retard sur l’homme », « Il est vrai, dit Freud, que la femme ne gagne rien à étudier et que cela n’améliore pas, dans l’ensemble, la condition des femmes. En outre, la femme ne peut égaler l’homme dans la sublimation de la sexualité. »

Qu'en pensez-vous ? ...

norma c a dit…

Anne,
Il y avait plusieurs jours que j'essayais de faire disparaître cette adresse erronée, sans y parvenir.
Après votre message, j'ai confié cette tâche à mon mari, qui y est parvenu.
De quoi donner raison à Freud...
Désolée de vous avoir causé ce désagrément involontaire.
A bientôt sur nos blogs.
Norma

norma c a dit…

Je suis heureuse que cette manipulation ait pu réussir, je ne suis pas encore très dégourdie en ce qui concerne le fonctionnement des blogs...
Je suis vraiment désolée de vous avoir causé ce désagrément, par ma maladresse, et extrêmement heureuse que tout soit réparé.
A bientôt sur nos blogs, j'aime beaucoup vos photos d'Italie !
J'espère que les tulipes fleuriront bientôt dans votre région, c'est vraiment une joie de la vie.

Norma

ginkgo a dit…

sans rentrer dans le débat sur Freud, je reviens aux photos . elles contiennent tout Venise : magie, reflet, élégance, chatoiement , frivolité, couleur et aussi l'impression que dès qu'on veut saisir une réalité, elle échappe par 1 jeu de lumière, un côté éphémère et volatil. Et Du reste il y a ces fameux papiers avec des teintes mélangées pa ex pour la couverture de livres ou d'albums de photos....

Minemine et coe a dit…

Tout comme ginkgo, j'ai pensé aux papiers marbrés que l'on retrouve sur les 2e et 3e couvertures des livres anciens. J'ai travaillé à la Bibliothèque nationale du Québec et chaque fois qu'il m'était donné de voir un livre avec ces merveilleux papier, c'était une joie. Vos photos m'ont rappelé ce souvenir.
Linda

AnnaLivia a dit…

Très jolis reflets comme on n'en trouve qu'à Venise...

AnnaLivia a dit…

Bonjour Anne,
je suis heureuse de vous compter parmi mes lectrices! J'aime aussi beaucoup votre blog que j'ai découvert hier. Je suis nouvelle dans l'univers des blogs, j'imagine qu'il est possible de s'abonner, mais je ne sais pas précisément comment... Je crois que c'est une option que je dois ajouter. Je vais voir si je peux faire qqch.

Au plaisir de vous lire,

(en passant je suis aussi une grande lectrice de Sollers, j'ai travaillé sur ses textes à la fac il y a quelques années...)

AnnaLivia

Elisa a dit…

Lovely picture.
Io adoro Venezia...e le tue foto di riflessi sono veramente carine!! Complimenti!
Ciao Ely